.
.

TESTAMENT

(ETATS UNIS)

THE GATHERING

(1999)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

THRASH

TAGS:
Chant grave, Growl
"Avec "The Gathering", Testament parvient à une maîtrise total de son art, lui permettant d’exprimer sa soif d’extrême et de violence sans pour autant renoncer à sa classe."
NESTOR (06.09.2011)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie + (3) storie(s)
En 1999, Testament semble être au meilleur de sa forme. Ses deux précédentes offrandes, le brutal "Low" et le très Death Metal "Demonic", nous ont montré un groupe soucieux d’évoluer et d’emprunter des chemins pour le moins radicaux avec une réussite artistique indéniable. Testament présente en outre une formation à faire pâlir d’envie n'importe quel groupe de métal extrême. Aux côtés des indéboulonnables Chuck Billy et Eric Peterson, on retrouve Dave Lombardo (alors ex-Slayer) à la batterie, Steve DiGiorgio (ex-Death) à la basse, et le maître du sweeping, James Murphy (ex Agent Steel, Death, Obituary et Cancer), à la guitare lead.

Servis pas un son impressionnant de puissance et de clarté et par une interprétation de tout premier ordre, les compositions de "The Gathering" se révèlent implacables. Mélange d’efficacité et de violence, l'album présente à l'époque ce qui se fait alors de mieux dans le style. Les morceaux défilent sans jamais faillir, en dévoilant leur capacité à bousculer nos sens sans ménagement. Pour autant Testament a eu l’intelligence d’adjoindre un peu de variété dans son univers brutal. Si les rythmes sont dans l'ensemble très rapides, le combo nous montre qu’il sait moduler sa musique et son chant. On passe ainsi de morceaux aux ambiances plutôt Rock ‘n Roll ("Allegiance"), à des titres d’approche moins primaires dans lesquels la tension s’installe plus subtilement ("Eyes Of Warth", "Riding The Snake"), en passant par des déflagrations de vélocité et de haine ("DNR"). Et si ces derniers titres sont les plus nombreux, le soin apporté à leur composition, la conviction arborée par les musiciens et leur maîtrise en termes d’interprétation font de chacun d’entre eux un petit bijou.

Avec "The Gathering", Testament parvient à une maîtrise total de son art, lui permettant d’exprimer sa soif d’extrême et de violence sans pour autant renoncer à sa classe. Sur le plan artistique, l’album est une véritable tuerie. Sur le plan de la reconnaissance du public, et malgré de nombreuses excellentes critiques, Testament aura encore beaucoup de difficultés à se défaire de son image de groupe de seconde zone. Et pourtant, en 1999, d’un point de vue strictement musical, peu de groupes pouvait prétendre rivaliser avec la bande de Chuck Billy. Il est encore temps de réparer cette injustice...
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. D.N.R. (Do Not Resuscitate) - 03:34
02. Down For Life - 03:23
03. Eyes Of Wrath - 05:26
04. True Believer - 03:36
05. 3 Days In Darkness - 04:41
06. Legions Of The Dead - 02:37
07. Careful What You Wish For - 03:30
08. Riding The Snake - 04:13
09. Allegiance - 02:37
10. Sewn Shut Eyes - 04:15
11. Fall Of Sipledome - 04:48
12. Hammer Of The Gods (instrumental) - 03:11

FORMATION:
Chuck Billy: Chant
Dave Lombardo:
Eric Peterson: Guitares
James Murphy: Guitares
Steve Digiorgio: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.7/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
FESTIVAL 666 : Running order
DERNIER ARTICLE
Testament + No Return - Aéronef (Lille) - 14 Juin 2015
Dans le cadre très chaleureux de l'Aéronef, Testament et No Return vont mettre le feu en proposant deux très bons concerts faisant honneur au thrash métal.
DERNIERE INTERVIEW
TESTAMENT (22 AOUT 2016)
Chuck Billy revient sur le stress et la douleur qui ont entouré la composition et l'enregistrement de "Brotherhood of the Snake", dernier opus de Testament. Une expérience qu'il veut à tout prix éviter ? Pas si sûr...
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
REVENGINE: The Absence (2011)
HARD ROCK MELODIQUE -
THE WHO: Who Are You (1978)
ROCK - Les Who ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes et "Who Are You" est l'album de trop qui rend mal hommage au talentueux Keith Moon. A oublier bien vite en se réécoutant les disques précédents.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TESTAMENT
TESTAMENT_Titans-Of-Creation
Titans Of Creation (2020)
4/5
3.5/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
TESTAMENT_Brotherhood-Of-The-Snake
Brotherhood Of The Snake (2016)
3/5
4/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
TESTAMENT_Dark-Roots-Of-Earth
Dark Roots Of Earth (2012)
4/5
5/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
TESTAMENT_The-Formation-Of-Damnation
The Formation Of Damnation (2008)
4/5
3.3/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
TESTAMENT_Demonic
Demonic (1997)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / DEATH METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024