ARTISTE:

STRATOVARIUS

(FINLANDE)
TITRE:

STRATOVARIUS

(2005)
LABEL:

SANCTUARY

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
""
NOISE (13.01.2010)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Douzième album pour la légende du métal mélodique Stratovarius. Douzième album sur fond de heurts et de conflits que les médias exposeront aux yeux de tous. Au début des années 2000, le bilan de Stratovarius n’est pas des plus reluisants. Les deux précédents albums ‘Elements’ ont définitivement usé la recette qui avait fait de cette formation un groupe phare dans l’univers Metal et les musiciens, en particulier le leader Timo Tolkki, apparaissent complètement rincés.

Sur ce disque, étrangement éponyme, le groupe va tenter de simplifier sa musique pour s’éloigner des rythmes progressifs et symphoniques un peu pompeux qui envahissaient ses compositions. On y trouve un son plus typiquement hard rock et mid-tempo que speed métal, les claviers sont font plus discrets, Tolkki joue dans un style assez éloigné de sa patte néo classique habituelle et même Timo Kotipelto chante plus sobrement, montant largement moins dans les aigus.

L’album commence ainsi de manière assez surprenante avec un « Maniac Dance » très rock dans l’esprit et son introduction aux claviers « Bontempiesques ». Kotipelto ne s’en sort pas trop mal même si le refrain est assez faible et répétitif. La surprise continue avec un « Fight » poursuivant dans cette veine avec une batterie très en avant et une guitare incisive. Cette fois cependant le chant n’est pas forcément adapté. Par la suite, on retrouve un ton un peu plus habituel avec de l’épique, du mid-tempo et la ballade de rigueur mais sans morceau très rapide.

Malheureusement, l’ensemble ne décolle jamais complètement à l’exemple de « Just Carry On », titre assez heavy mais plat musicalement, juste sauvé par de bonnes parties de chant ou « Back To Madness » morceau épique cette fois, dans le style qui a fait la gloire et la réputation de Stratovarius, mais qui manque d’un petit quelque chose pour convaincre complètement.

Dans ce flot de morceaux passables, ressortent tout de même « Gypsy in me », composition classique de Stratovarius avec ce ton tour à tout rapide puis calme et un refrain imparable, puis le très heavy « Götterdämmerung » à l’ambiance lourde à la Black Sabbath dont le refrain efficace est martelé par un Kotipelto très à l’aise et enfin « The Land Of Ice And Snow » qui s’avère être une belle ballade toute en finesse avec un petit aspect folk bienvenu.

Mais trois bons titres ne suffisent pas pour faire un bon album. Sans ligne directrice claire et sans réelle âme, ce cru 2005 de Stratovarius est au final assez fade et les quelques bons moments sporadiques ne peuvent sauver l’album de la médiocrité. On ne reconnait que très rarement le groupe qui avait sorti les grands disques de speed métal mélodique à peine quelques années auparavant. Espérons que cet album de transition leur permette de se remettre en question et de retrouver l’inspiration qui leur fait défaut depuis plusieurs années maintenant.


Plus d'information sur http://www.stratovarius.com





LISTE DES PISTES:
01. Maniac Dance (04:34)
02. Fight!!! (04:03)
03. Just Carry On (05:28)
04. Back To Madness (07:43)
05. Gypsy In Me (04:28)
06. Götterdämmerung (Zenith of Power) (07:13)
07. The Land Of Ice And Snow (03:05)
08. Leave The Tribe (05:42)
09. United (07:04)

FORMATION:
Jari Kainulainen: Basse
Jens Johansson: Claviers
Jörg Michael: Batterie
Timo Kotipelto: Chant
Timo Tolkki: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
2/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Alcatraz 2022 - 12, 13 et 14 Aout 2022 - Courtrai (Belgique)
DERNIER ARTICLE
ROTONDE 2004
Le retour de Stratovarius
DERNIERE INTERVIEW
STRATOVARIUS (06 JUILLET 2015)
Avec "Eternal", Stratovarius prouve bel et bien qu'il est de retour et s'impose comme le leader de son genre ... Pour l'occasion, Timo Kotipelto revient sans langue de bois et avec une certaine fierté sur les éléments de ce succès...
 
AUTRES CHRONIQUES
STRATTSON: Ouf Metal (1985)
THRASH -
TOTO: Tambu (1995)
A.O.R. - Même si Tambu n’offre guère d’originalité marquante dans la carrière de Toto, il reste cependant un excellent moment d’écoute proposé par un groupe toujours aussi inspiré par les années 80-90.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STRATOVARIUS
STRATOVARIUS_Enigma-Intermission-2
Enigma: Intermission 2 (2018)
4/5
-/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
STRATOVARIUS_Eternal
Eternal (2015)
4/5
4.5/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
STRATOVARIUS_Nemesis
Nemesis (2013)
5/5
4.2/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
STRATOVARIUS_Under-Flaming-Winter-Skies--Live
Under Flaming Winter Skies - Live In Tampere (2012)
3/5
3.5/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
STRATOVARIUS_Elysium
Elysium (2011)
4/5
4/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022