PLANKTON

(SUÈDE)

OCEAN TALES

(2009)
LABEL:

GROOVEYARD

GENRE:

ROCK

TAGS:
Bluesy, Instrumental, Old School
""
ZOSO (23.12.2009)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Plankton est un groupe instrumental formé il y a 11 ans. Je préfère prévenir tout de suite, la démonstration n'est pas de mise ici. Pas de guitare lead endiablée, pas de figurant au service d'une individualité. Le concept de guitar hero ne les titille pas plus que ça, comme il est dit sur leur site. Il s'agit tout simplement d'un groupe, un vrai groupe, dans lequel personne ne chante. Si ce n'est toujours pas clair, ajoutons que la première référence qui m'est venue à l'esprit est celle du sublime "What If" de Dixie Dregs, puis en réfléchissant un peu, certaines choses de Jeff Beck.

Tout en restant résolument rock, ce qui se traduit par un moule commun qui renvoie invariablement à la fin des 60's/début des 70's, l'album se permet beaucoup d'incursions à droite à gauche : folk ('I See Land'), des touches d'un jazz élégant, blues ('In The Meadow'), et morceaux progressifs qui rappellent King Crimson ('When Worlds Collide'). Le tout sonne évidemment très vintage, nous seulement de par le fond et les influences, mais aussi de par la forme puisque Plankton utilise exprès un matériel proche de ce qui avait cours dans les années 70. L'effet est garanti, et l'auditeur a l'impression de se retrouver face à une formation de l'époque avec une production très léchée.

Le ton est au jam, avec de longues parties de guitares qui ressemblent plus à des improvisations qu'à des soli construit. Ici, le feeling prend souvent le pas sur un phrasé plus construit et audacieux. Pour contrebalancer cette spontanéité en solo, les morceaux sont tous assez alambiqués, et reposent sur un système thème/variation/retour au thème, qui forme un base idéale pour une guitare qui souhaite improviser. À ce titre la section rythmique joue (sans briller non plus) un rôle important d'animation du morceau, en assurant le liant entre les différents thèmes mélodiques et en évitant l'ennui.

Au final l'album n'a pas vraiment d'autre défaut que d'être purement instrumental et surtout dénué d'éléments moteurs comme peuvent l'être un chant ou une guitare solo. Pour ceux que le voyage tente, force est d'admettre que nous avons là une belle réussite, bien ficelée, bien produite, et surtout qui ne sort pas des limites décidées par le groupe. Voilà qui promet de nombreux plaisirs d'écoute à ceux qui adhèrerons à la démarche.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. We Come In Peace - 05.35
02. In The Meadows - 04.52
03. Small Steps, Giant Leaps - 07.00
04. Pomperipossa - 05.25
05. I See Land - 06.33
06. Time Wounds All Heals - 05.18
07. First Snow - 04.09
08. Plankton Sans Frontiers - 06.13
09. When Worlds Collide - 08.09

FORMATION:
Christian Neppenström: Guitares
Emil Fredholm: Guitares
Lars Normalm: Percussions
Sebastian Sippola: Batterie
Tomas Thorberg: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le nouveau clip de Near Death Experience !"
AUTRES CHRONIQUES
OSADA VIDA: Uninvited Dreams (2009)
ROCK PROGRESSIF -
THE FALLEN WITHIN: Intoxicated (2009)
DEATH METAL -
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024