.
.
ARTISTE:

DIP

(FRANCE)
TITRE:

AU MILIEU DE NULLE PART

(2009)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK

TAGS:
Mélancolique
"Du rock musclé, gorgé de charme et d'émotions. Une réussite"
NESTOR (16.11.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

DIP était un nom qui m’était encore totalement inconnu il y a de celà deux semaines. C’est donc sans aucun à priori que j’ai abordé ce disque qui s’est rapidement avéré être une bonne surprise.

Ce groupe lyonnais qui chante majoritairement en français nous propose ici un album de Rock assez musclé, aux sonorités très marquées par la « Scène Rock française ». Cet album, sans grande prétention, propose des chansons bien écrites, bien interprétées et qui imposent assez rapidement dans notre mémoire leur beauté et leur sens de la mélodie.

Si tous les titres ne sont pas exceptionnels, aucun n’est mauvais ou dispensable. Et on touche parfois le très bon avec des morceaux comme « Bienvenue à », « Always Surrender » ou le très Rock « Le Mirroir ».

Le sentiment général qui ressort de cet album renvoie principalement à la mélancolie, mais ce, sans résignation, sans misérabilisme. En effet, même si ce sentiment domine et donne une couleur générale à l’ensemble, le disque suinte également l’énergie. Que ce soit « One Of My Favourite Nightmare » faisant un peu penser à un Placebo qui s’adonnerait aux joies de la musique électro ou les très énergiques « Die In Paris Crash Car » et « Le Miroir », la qualité est indéniablement au rendez-vous.

Certains titres se font remarquer immédiatement à l’instar de « Lieutenant Nobuo », évoquant la destiné du Lieutenant Japonais Nobuo Tanaka qui mena, avec un entêtement tout militaire, ses troupes épuisées au carnage durant la seconde guerre mondiale. Ce morceau, très calme dans sa première partie, explose littéralement pour proposer un final digne du « Eye Of A Stranger » de Queensryche. On pourra également citer « Foudation » qui clôt l’album avec un final tout aussi tonitruant, « Always Surrender qui ramène une fois de plus à la bande de Brian Molko ou le très beau et très Aphrodite’s childien, « Please », qui montre que la douceur sied également à merveille à DIP.

En résumé, ce Au Milieu De Nulle Part est tout simplement une excellente découverte, plein de charme et d'émotion.


Plus d'information sur http://www.dip69.com/bienvenue.htm



GROUPES PROCHES:
-


LISTE DES PISTES:
01. Le Miroir - 03:27
02. One Of My Favourite Nightmares - 03:55
03. Bienvenue - 03:22
04. L'absynthe - 04:05
05. Nos Heures Sombres - 03:23
06. Au Milieu De Nulle Part - 03:31
07. Petite Fille - 03:53
08. Lieutenant Nobuo - 04:40
09. Die In Paris Crash Car - 02:53
10. Please - 03:27
11. Always Surrender - 06:21
12. Fondation - 06:03

FORMATION:
Cyril Boissy: Chant / Guitares
Lilian Bonod: Basse / Claviers
Rémi Morvan: Claviers
Ugo Salvador: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez le groove de Rock de Sterpi!"
AUTRES CHRONIQUES
RAMMSTEIN: Liebe Ist Für Alle Da (2009)
METAL INDUSTRIEL - Un album correct, mais sans surprise et sans grand frisson
HEART OF CYGNUS: Tales From Outer Space (2009)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022