ARTISTE:

BRIGHTEYE BRISON

(SUÈDE)
TITRE:

BELIEVERS & DECEIVERS

(2008)
LABEL:

PROGRESS RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School
""
HYPERUNKNOWN (04.06.2008)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deux ans après « Stories », troisième opus des suédois de Brighteye Brison dont les avis avaient été plutôt positifs, sort dans les bacs « Believers & Deceivers », lequel s’il ne dénote pas avec leur précédent album musicalement, se voit cette fois-ci emprunter un format plus long concernant chaque titre. Voyez un peu, quatre titres sont proposés, et pour une durée de soixante-huit minutes, cinquante-cinq sont accaparées par les deux dernières plages. Et en adeptes d’un rock progressif seventies, les scandinaves s’en donnent à cœur joie dans l’élaboration de structures à tiroirs mais dans un registre relativement léger et enjoué et dont les influences se situent autours de Yes, Flower Kings et Genesis.

En matière d’échauffement, Brighteye Brison propose deux premières titres lorgnant avec une pop allègre pour le premier et emprunt de douce nostalgie malgré les fringuants passages jazzy pour le second. Bien moins axés sur la recherche éperdue d’agencement alambiqués, « Pointless Living » et « After The Storm » s’avèrent être de très bonne facture, faciles d’accès et donc un préambule appréciable à la suite des évènements.

Lorsque les deux premiers chapitres touchent à leur fin, il s’agit de reprendre son souffle avant les deux prochains monolithes de près d’une heure. L’écoute requiert d’ailleurs un effort supplémentaire compte tenu de l’accentuation des formes progressives. Mais la construction de tels ouvrages n’est pas chose aisée et les architectes semblent parfois se perdre quelque peu dans l’édifice batti de leurs mains. L’intrication de tous ses éléments sur une si longue durée fait malheureusement de l’ombre aux très bons passages, nombreux et variés mais difficiles à apprécier dans de telles conditions. Les puristes y trouveront assurément leur compte mais pour ceux qui font rimer longueur et douleur, les longues distances malgré la pléthore de changements de rythmes devraientt regrettablement épuiser les plus résistants.

Brighteye Brison s’en prend donc une nouvelle fois au genre du rock progressif 70’s et de bien belle manière car maîtrisé et attrayant du fait des ses mélodies accrocheuses notamment sur les deux premières pistes et d’une exécution très convaincante. Malgré tout, les grandes étendues que forment « The Harvest » et « The Grand Event » pourraient malheureusement en rebuter plus d’un car vastes et exigeantes. A ceux par contre pour lesquels de telles considérations n’intimident aucunement, « Believers & Deceivers » pourrait apparaître comme une précieuse découverte de cette année.


Plus d'information sur http://www.brighteyebrison.com





LISTE DES PISTES:
01. Pointless Living - 05:13
02. After The Storm - 07:36
03. The Harvest - 20:27
04. The Grand Event - 34:44

FORMATION:
Daniel Kåse: Chant / Batterie / Trompette
Johan Öijen: Guitares
Kristofer Eng: Chant / Basse / Flute
Linus Kåse: Chant / Claviers / Saxophone
Per Hallman: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Brighteye Brison: The Magician Chronicles Part I
 
AUTRES CHRONIQUES
EDENBRIDGE: MyEarthDream (2008)
METAL MELODIQUE -
GLENN HUGHES: First Underground Nuclear Kitchen (2008)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BRIGHTEYE BRISON
BRIGHTEYE-BRISON_The-Magician-Chronicles--Par
The Magician Chronicles - Part I (2011)
3/5
3/5
PROGRESS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
BRIGHTEYE-BRISON_Stories
Stories (2005)
4/5
-/5
PROGRESS RECORDS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022