ISON

(SUÈDE)

STARS & EMBERS

(2023)
LABEL:

AVANTGARDE MUSIC

GENRE:

POST ROCK

TAGS:
Chant féminin, Mélancolique, Planant
"Le vaisseau ISON embarque la chanteuse Lisa Cuthbert pour ce "Stars & Embers" dont les longueurs ne suffisent cependant pas à en amoindrir la beauté astrale et hypnotique."
CHILDERIC THOR (21.02.2024)  
3/5
(1) Avis (2) commentaire(s)
Pour pallier le départ de Heike Langhans, avec laquelle il a fondé ISON, Daniel Änghede a eu l’excellente idée au moment de graver "Aurora" de faire appel à plusieurs chanteuses plutôt que de la remplacer par une seule. Mais il ne pouvait répéter cette recette aussi réussie soit-elle pour le troisième album, s’obligeant cette fois-ci à recruter une nouvelle chanteuse à part entière. Il avait l’embarras du choix parmi les huit invitées qui ont posé leurs voix sur le successeur de "Inner-Space". Alors que nous étions nombreux à l’imaginer poursuivre une collaboration avec Sylvaine qui lui inspira le plus beau titre de "Aurora", c’est finalement Lisa Cuthbert qui récupère le poste, ce qui est très bien aussi.

Peu connue en France, la chanteuse (et pianiste) irlandaise mène depuis près de quinze ans une jolie carrière aux confins du rock atmosphérique et du doomgaze. Emotionnelle et vaporeuse, sa voix se prête merveilleusement à l’univers d'ISON, spatial et contemplatif. Sa participation à "Aurora" l’a démontré ; "Stars & Embers" le confirme. Elle n’est toutefois pas la seule à hanter ce nouvel album. Selon son habitude, le maître des lieux l’accompagne fréquemment tandis que Circle&wind, qui elle aussi prit part à "Aurora", apparaît le temps d’un ‘Radiant Void’ entêtant et aérien. Mais c’est surtout la présence de Mikael Stanne (Dark Tranquillity) qui aiguise la curiosité. Loin du registre caverneux dont il est coutumier, le Suédois nous rappelle combien sa voix claire peut être poignante, ‘Peregrination’ et ‘Beings Of Light’ en sont les vibrants témoins.

Cette palette vocale, magnifique et spectrale, constitue la principale qualité de "Stars & Embers". C’était du reste déjà le cas de ses prédécesseurs avec lesquels il partage les mêmes défauts, à savoir un relatif manque de nuances et plus grave, une tendance à s’éterniser au-delà des soixante minutes de musique. Un titre comme ‘Embers’, au demeurant sublime, aurait gagné à voir son menu long de dix-sept minutes quelque peu élagué, même si sa beauté pulsative emporte tout.

Fidèle à son post rock teinté de drone et de space ambient, ISON prend donc son temps pour étirer sa trame nébuleuse sur laquelle plane le chant éthérée de Lisa Cuthbert. Noyée sous les nappes électroniques, la guitare se fait discrète mais surgit par petites touches pointillistes (‘Luminescent Reverie’), reflet du soin que Daniel Änghede apporte toujours aux arrangements et à une voûte instrumentale qui s’égrène avec délicatesse. D’un abord monotone sinon ennuyeux, "Stars & Embers" se mérite plus encore que ses aînés. Mais une fois confortablement installé dans le cocon qu’il tresse, il est difficile de ne pas être envoûté par sa dimension astrale qui confine à la transe, œuvre à la fois intimiste et hypnotique qui semble bourgeonner à l’infini…

La collaboration entre ISON et Lisa Cuthbert survivra-t-elle à ce troisième vol (in)habité ? L’avenir nous le dira, mais que le Suédois, malgré la réussite de "Stars & Embers", décide de changer de chanteuse à chaque album ne serait pas pour nous déplaire…
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
CRIPPLED BLACK PHOENIX, DRACONIAN

LISTE DES PISTES:
01. Luminescent Reverie - 05:54
03. Horizons - 10:01
03. Peregrination - 08:02
04. Radiant Void - 07:20
05. Astr - 08:39
06. Formations - 06:36
07. Beings Of Light - 09:15
08. Embers - 16:54

FORMATION:
Daniel Änghede: Guitares / Claviers
Lisa Cuthbert: Chant
Circle&wind: Chant / Invité
Mikael Stanne: Chant / Invité
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
21/02/2024
  0 0  
4/5
Merci à Childeric d'avoir attiré mon attention sur ce groupe qui m'était inconnu, et sur cet album en particulier.
C'est beau, envoûtant, magnifique, mais aussi terriblement long.
'Embers' est une merveille qui vient clôturer de façon magistrale 72 minutes quelque peu inégales : une entame splendide, une fin extraordinaire, mais aussi un ventre mou qui finit par détourner l'attention de l'essentiel.
A rapprocher de la collaboration entre Lisa Gerrard et Klaus Schulze, dans un style certes un peu moins éthéré mais tout aussi hypnotisant.

Haut de page
   
(2) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TOWNSEND LE DEVIN
21/02/2024
 
531
0
C'est vraiment splendide. Pourquoi on a pas de groupes comme ça en France ? Ah j'oubliais Mediavolo dans un style plus pop
LOLOCELTIC
21/02/2024
  1
Tony, si tu as aimé cet album, tu dois absolument écouter "Inner - Space" qui représente le sommet de la discographie du groupe. En ce qui concerne ce "Stars Embers", sa longueur ne me dérange pas plus que ça tant cette musique est envoutante.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
METRIC: Formentera Ii (2023)
POP - Pouvant être considéré comme des chutes de "Formentera" premier du nom, la majorité des titres de ce "II" ne sont pas au niveau de ce que Metric a l'habitude de nous proposer.
THE SMILE: Wall Of Eyes (2024)
ROCK ALTERNATIF - The Smile continue son travail de déconstruction sonore dans ce "Wall Of Eyes", succession complexe de motifs protéiformes dans lesquels se mêlent influences shoegaze, post-rock et progressif.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ISON
ISON_Aurora
Aurora (2021)
4/5
-/5
AVANTGARDE MUSIC / POST ROCK
ISON_Inner-space
Inner-space (2019)
4/5
-/5
AVANTGARDE MUSIC / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024