.
.

STRIKER

(CANADA)

ULTRAPOWER

(2024)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, Chant aigu, Happy, Old School
"Avec ce "Ultrapower" protéiforme et hyper énergique, Striker se positionne à nouveau comme un des principaux leaders d’un renouveau métallique restant fier de ses racines."
LOLOCELTIC (16.04.2024)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Alors qu’ils enchaînaient les sorties discographiques à un rythme infernal, les Canadiens de Striker ont subitement disparu des écrans radars après "Play To Win", première production parue sur leur propre label, Record Breaking Records. Le capital sympathie de cette formation alliant authenticité et énergie restant important, il est peu de dire que l’arrivée du nouveau venu intitulé "Ultrapower" a suscité son lot d’impatience après six ans d’attente. Si le visuel reste proche de celui de la parution de 2018, le line-up se voit à nouveau grandement remanié, ne laissant que Dan Cleary et Timothy Brown en poste.

Heureusement, ces changements de personnel n’ont clairement pas entamé l’identité du combo d’Edmonton qui emporte à nouveau tout sur son passage. Pour cela, la recette est moins simple qu’il ne peut le sembler. En effet, derrière des refrains systématiquement accrocheurs, des soli rutilants et des chœurs fédérateurs qui permettent à l’ensemble de rester cohérent, les ingrédients sont multiples. Striker est une des rares formations capables de mêler plusieurs genres musicaux sans que l’auditeur ne se sente perdu pour autant. Le quintet peut basculer d’un titre aux touches glam et FM renforcées par un surprenant saxophone (‘Give It All’) à une pièce épique changeant de tempi et d’ambiances, passant d’un heavy-thrash à des plages épurées avec batterie tribale et nappes de synthétiseurs (‘Blood Magic’), le tout sans que l’amateur ne soit choqué.

Dans cet enchaînement de bombes à fragmentation d’une efficacité redoutable, il serait indigeste de citer tous les éléments méritant de retenir l’attention tant ils sont nombreux. Les Nord-Américains entremêlent du speed-metal à la Helloween (‘Circle Of Evil’), avec des touches rageuses et punkisantes (‘Sucks To Suck’), passent par de la pop-metal à la Def Leppard (‘City Calling’) ou s’aventurent sur des territoires synthétiques dignes du dernier Reckless Love (‘Live To Fight Another Day’). Pourtant, tout cela reste homogène et surtout, garde la marque de fabrique de ses auteurs imprégnée au fer rouge. Les refrains pénètrent profondément l’hippocampe et ce avec délectation. L’ensemble transmet une énergie puissante et communicative à même de vous sortir d’une période de profonde déprime.

Avec ce "Ultrapower" bien-nommé, Striker remet les pendules à l’heure et fait oublier l’interminable attente que les amateurs ont eu à supporter pendant six longues années. Avec leur mélange unique de metal sous toutes ses facettes et son identité aussi affirmée que protéiforme, le combo canadien se positionne à nouveau comme un des principaux leaders d’un renouveau métallique restant fier de ses racines.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Circle Of Evil - 3:44
02. Best Of The Best Of The Best - 3:19
03. Give It All - 4:14
04. Blood Magic - 4:35
05. Sucks To Suck - 3:15
06. Ready For Anything - 3:56
07. City Calling - 3:45
08. Turn The Lights Out - 2:49
09. Thunderdome - 4:01
10. Live To Fight Another Day - 4:00
11. Brawl At The Pub - 3:47

FORMATION:
Dan Cleary: Chant
Jono Webster: Batterie
Pete Klassen: Basse
Simon Fallon: Guitares
Tim Brown: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
STRIKER : NOUVELLE VIDEO
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
LORDS OF BLACK: Mechanics Of Predacity (2024)
HEAVY METAL - Avec ce "Mechanics Of Predacity", Lords Of Black propose un album varié et attachant entre heavy metal, hard rock mélodique et metal progressif.
NEAR DEATH EXPERIENCE: Brief Is The Light (2024)
DOOM - "Brief Is The Light" marque les débuts encourageants de Near Death Experience, jeune groupe français qui fait revivre le gothic doom des années 90.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STRIKER
STRIKER_Striker
Striker (2017)
4/5
-/5
CMM / HEAVY METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024