DURBIN

(ETATS UNIS)

SCREAMING STEEL

(2024)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, Chant aigu, Old School
"Hommage appuyé au heavy metal d'antan, ce "Screaming Steel" de Durbin va rappeler de biens beaux souvenirs aux amateurs du genre"
LYNOTT (06.03.2024)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Il y a trois ans sortait de presque nulle part un nouveau groupe portant le nom de son chanteur, James Durbin. "The Beast Awakens" avait retenu l’attention des fans de heavy metal à l’ancienne et notamment ceux de Judas Priest, qui avaient retrouvé en ce gamin sortant du radio-crochet American Idol, leur amour de jeunesse, le célèbre hurleur Rob Halford. Le temps est venu pour le natif de Santa Cruz de ressortir l’artillerie lourde et de proposer un successeur à son premier envol. "Screaming Steel" débarque sur nos platines, et autant dire que le Californien n’a pas renié ses influences.

Amoureux du heavy metal sans concession, mais également de la NWOBHM, des twins guitares, et des voix agressives voire hurlées, ce disque est fait pour vous. L’amour inconditionnel que porte le jeune homme, certes au Priest, mais également à ses pairs, transpire par tous les pores de cet opus. Le style musical est rétro, mais la production, ici implacable, lui redonne une seconde jeunesse.

L’Américain, ex-frontman de Quiet Riot, remarqué par Alan Parsons qui l’a invité sur son récent "From The New World" et fondateur du groupe Cleanbreak avec des membres de Riot et de Stryper, a le vent en poupe, et sa foi dans le revival de son heavy chéri y contribue assurément. Propulsé dans une époque révolue, l’auditeur ne peut qu’être percuté par l’énergie catapultée tout au long des dix titres assénés ici. Avec dynamisme et vitalité, la flamme d’antan est ravivée au cœur d’un maelstrom où les harmonies ayant cours lors de la vague anglaise des 80’s font corps avec la puissance du metal américain de la même époque. Moins immédiate d’accroche que le précédent album - les mélodies lorgnant moins du côté easy listening du métal mélodique - cette œuvre en revanche alpague sur la durée.

En parcourant l’opus, et souvent même au cœur du même morceau, on rencontre de vieux amis tels que Judas Priest, Iron Maiden et Helloween pour les plus évidents, tout en ressentant la présence de quelques autres comme Manowar ('Made Of Metal'), Savatage ('Rebirth') et même Thin Lizzy ('Beyond The Night'). Aucune pause n'est permise à celui qui se lance dans l’écoute de cette œuvre, aucun mid-tempo salvateur, aucune ballade reposante ne viennent freiner l’énergie débordante de James Durbin et de ses acolytes.

Ce "Screaming Steel" rend un hommage appuyé aux classiques du genre, et ouvre possiblement une fenêtre sur son futur grâce à un son moderne qui parvient à éviter à l’objet de tomber dans une coupable désuétude. Saluons donc cette leçon d’histoire à destination des plus jeunes, mais également cette respectueuse dédicace offerte à ceux qui sont tombés dans le chaudron du heavy metal durant leur plus tendre enfance.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
DIO, JUDAS PRIEST, IRON MAIDEN

LISTE DES PISTES:
01. Made Of Metal
02. Screaming Steel
03. Where They Stand
04. Hollows
05. Power Of The Reaper
06. Blazing High
07. Beyond The Night
08. The Worshipper 1897
09. Tear Them Down
10. Rebirth

FORMATION:
Aldo Lonobile : Guitares
Dylan Rose: Guitares
Jadran 'conan' Gonzales: Guitares
James Durbin: Chant
Jon Yadon Jr.: Guitares
Luca Birotto: Guitares
Marco Sacchetto: Batterie
Mike Roberts: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DURBIN : UNE VIDEO POUR LE TITRE "THE WORSHIPPER 1987"
 
AUTRES CHRONIQUES
TERREUR NOCTURNE: Solitude Post-mortem (2023)
BLACK METAL - Voyage peuplé d'ombres où seul résonne le cri des trépassés, “Solitude Post-Mortem” de Terreur Nocturne est un disque à découvrir.
PESSIMYSTIC: Burnt Offering (2023)
BLACK METAL - "Burnt Offering" est un sympathique EP dont on attend plus de moments forts par la suite...
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DURBIN
DURBIN_The-Beast-Awakens
The Beast Awakens (2021)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024