.
.

REVOLUTION SAINTS

(ETATS UNIS)

AGAINST THE WINDS

(2024)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
80's, FM
"Un peu moins réussi que son exceptionnel prédécesseur, "Against The Winds" de Revolution Saints devrait plaire aux fans de Journey et aux amateurs de belles guitares."
LYNOTT (12.02.2024)  
4/5
(0) Avis (3) commentaire(s) (1) Biographie + (1) storie(s)
Revolution Saints revient en ce début d’année, neuf mois seulement après son excellent "Eagle Flight". "Against The Winds" est déjà le cinquième album de ce combo à qui on prédisait une courte existence lors de sa naissance en 2015. La méfiance est en effet souvent de rigueur avec les super-groupes.

Il faut dire que l’arrivée aux cordes de la paire Hoekstra/Pilson l’an passé a permis aux Saints de trouver un nouvel élan autorisant les commentateurs dubitatifs à envisager désormais une certaine durabilité de la formation. Le guitariste de Whitesnake est un sacré manieur de manche, il est omniprésent ici, et si le disque fait plus que retenir ponctuellement l’attention, c’est en grande partie grâce à ses riffs de feu et à ses soli sidérants. Cela dit, "Against The Winds" frappe malheureusement moins fort que son prédécesseur.

Alors que ce dernier nous avait assommé avec sa succession de hits, le petit nouveau se la joue un peu plus pingre en la matière. En termes de mélodicité lumineuse, seul le trépidant titre éponyme d’ouverture, 'Lost In Damnation' qui combine moments calmes et passages emplis d’emphase, la ballade 'Show Me Your Light' et le fort AOR 'Changing My Mind' répondent présent. Bien entendu, quelques-uns de ses successeurs sont fort agréables à l’oreille, mais leur pouvoir d’incrustation mélodieuse est plus ténu. 'Fall On My Knees', et son refrain rappelant pour partie celui du 'Magic Power' de Triumph, fait partie de cette clique, tout comme 'Will I See You Again', 'Been Said And Done' et le plus rentre-dedans 'Save All That Remains'.

Cependant, cette légère baisse de régime ne doit pas nous faire oublier que Castronovo a une voix en or dont il se sert avec une conviction qui lui fait honneur, et il convient d’insister sur la présence de six-cordes exceptionnelles qui évitent aux morceaux les moins réussis de tomber dans un oubli trop immédiat. Bien entendu, les fans du groupe se lèveront à l’unisson pour louer cette nouvelle production des Américains, et ils entraîneront forcément dans leur sillage les adeptes de Journey, l’ombre du géant planant sans surprise avec insistance sur cette nouvelle offrande.

Donner naissance au successeur d’un opus parfaitement réussi est une tâche on ne peut plus ardue. Certains grands noms s’y sont même cassé les dents. Revolution Saints a réussi à moitié son coup ici. Toutefois, le combo mérite bien des louanges pour nous proposer néanmoins un fort bon disque, seulement neuf mois après un album exceptionnel, et nous permettre encore une fois de profiter du jeu de guitare phénoménal de son génie du manche.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Against The Winds
02. Changing My Mind
03. Fall On My Knees
04. Can't End It Right Now
05. Lost In Damnation
06. Will I See You Again
07. Show Me Your Light
08. Save All That Remains
09. Been Said And Done
10. Diving Wings
11. No Turning Back

FORMATION:
Alessandro Del Vecchio: Claviers
Deen Castronovo: Chant / Batterie
Jeff Pilson: Basse
Joel Hoekstra: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
KINGEDDIE
20/02/2024
 
218
0
J'aime bien faire des bons mots comme d'habitude, dans ce cas, je dirais qu'ils sont pas assez "révolutionnaires" et trop "saints"...je sais, elle est facile mais bon..
LYNOTT
20/02/2024
  0
Ce n'est pas faux, l'influence est vraiment présente. On peut s'y faire ou pas. Reste que si on ausculte attentivement la discographie de Journey, il me semble que s'esbaudir sur chaque opus serait un tantinet exagéré. Je précise que je suis pourtant fan. Et puis Journey n'a guère été productif ces dernières années, alors profiter chaque année d'une imitation ne me gêne absolument pas.
KINGEDDIE
18/02/2024
 
218
0
Ce "Against the winds" sonne beaucoup trop Journey sans en avoir la qualité, un peu le Canada Dry du hard FM... j'adore Joël hoekstra mais j'entends les notes du grand Neal Schon dans son jeu sans parler de Castronovo qui marche dans les pas de Steve Perry..au final, c'est joli mais un peu trop mou du genou...trop sage ou pas assez risqué pour éveiller un grand intérêt, ça va sans doute plaire à certains, sur ce coup, je passe mon tour, désolé
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
REVOLUTION SAINTS : NOUVELLE VIDEO
 

"Découvrez le nouveau clip de Verso"
AUTRES CHRONIQUES
OXYMORRONS: Melanin Punk (2023)
AUTRES - 'Melanin Punk" d'Oxymorrons est un disque de fusion rock, metal et hip hop assez inégal malgré de bonnes intentions.
DOLLY PARTON: Rockstar (2023)
ROCK - Avec "Rockstar", Dolly Parton essaye de justifier son intronisation au Rock And Roll Hall Of Fame avec un nombre impressionnant d’invités et plus ou moins de réussite selon les reprises et compositions.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT REVOLUTION SAINTS
REVOLUTION-SAINTS_Eagle-Flight
Eagle Flight (2023)
5/5
4.6/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
REVOLUTION-SAINTS_Rise
Rise (2020)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
REVOLUTION-SAINTS_Light-In-The-Dark
Light In The Dark (2017)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
REVOLUTION-SAINTS_Turn-Back-Time
Turn Back Time (2015)
4/5
1/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024