OGIVES

(BELGIQUE)

LA MÉMOIRE DES ORAGES

(2023)
LABEL:

SUB ROSA

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

/ AUTRES
TAGS:
Chant féminin, Dissonant, Fusion, Mélancolique, Psychédélique, Technique
"Avec son premier album, "La Mémoire des Orages", Ogives réussit un coup de maître apte à séduire aussi bien les amateurs d’ambiances éthérées que ceux d’atmosphères déchaînées."
CORTO1809 (28.06.2023)  
5/5
(0) Avis (1) commentaire(s) (1) Biographie
Dire que pour son premier album, "La Mémoire des Orages", le groupe belge Ogives ne manque pas d’audace relève de la litote. Lancer une carrière avec un double album n’est déjà pas chose courante, mais quand la musique ose mêler classique, rock, doom, musique contemporaine et électronique, cela devient carrément rarissime. S’y ajoutent le nombre important des interprètes (huit) et l’instrumentarium très large utilisé, flûtes, sax et trombone côtoyant entre autres deux batteries. Chants lyriques ou religieux se frottent à d’autres plus rock, quand ils ne tournent pas aux hurlements. Enfin des textes poétiques, offrant à l’auditeur plusieurs interprétations selon sa sensibilité, tiennent lieu de paroles à des titres flirtant pour la plupart avec les 10 minutes bon poids.

La complexité n’est pas gage de qualité et de nombreux groupes se sont perdus dans des concepts fumeux ou des musiques absconses flattant plus leur ego qu’ils ne s’avéraient intéressants. Ce n’est heureusement pas le cas d’Ogives qui réussit à concilier profondeur et plaisir. Car, pour tout mélomane à l’esprit curieux, "La Mémoire des Orages" fait partie de ces découvertes rares qui n’arrivent pas tous les ans. Les compositions sont un mélange d’audaces contemporaines, de traditions baroques (au sens artistique du terme) et de mélodies cycliques réussissant le double pari de toujours surprendre l’auditeur sans jamais le perdre. De très belles mélodies alternent avec les dissonances, des instants élégiaques sont brutalement interrompus par la plus sauvage bestialité, le tout semblant pourtant parfaitement naturel.

L’album est globalement teinté d’une grande mélancolie renforcée par la poésie de textes dont la teneur n’est pas des plus joyeuses. Le tempo souvent lent permet à une douceur désenchantée de s’installer, dans laquelle le chant tient une grande place. S’il fallait définir la prestation des deux chanteuses, Marie Billy et Zoé Pireaux, parfois rejointes par leurs homologues masculins dans leurs envolées tantôt à l’unisson, tantôt en contrechant, nul doute qu’angélique serait le terme approprié. Leurs voix harmonieuses exécutent à merveille les traits périlleux et ne supportant pas l’à-peu-près imposés par la partition, provoquant régulièrement un agréable émoi chez l’auditeur.

Au milieu de cet océan de douceur s’invitent des passages furieux livrés à la démence de deux batteries déchaînées, d’une basse à la profondeur doomesque, d’une guitare aux riffs agressifs et de sax torturés. La noirceur et le désespoir violent qui s’installent font penser à King Crimson ou Van der Graaf Generator dans leurs errements les plus sombres, quand on ne flirte pas avec les enfers d’un doom ténébreux ou d’un death metal discordant. Néanmoins les dissonances sont maîtrisées et les audaces contemporaines suffisamment saupoudrées pour être supportées par des oreilles peu habituées.

Ballottant son public entre moments élégiaques, voix angéliques et fureurs infernales, Ogives délivre avec "La Mémoire des Orages" un album dont le charme n’a d’égal que l’intelligence et que tout mélomane curieux se doit d’écouter absolument.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Patience I-II (11:43)
02. Patience Iii-iv (07:43)
03. Mighty Pumpkin (08:59)
04. Black Furrows (10:18)
05. L'oubli / Von Nun and Drängt Die Zeit (14:14)
06. Mighty Pumpkin (reprise) (04:21)
07. Patience V-VI (15:15)
08. Epilogue (02:13)

FORMATION:
Alexis Van Doosselaere: Batterie / Percussions
Charlie Maerevoet: Claviers / Saxophone / Chant
Manu Henrion: Guitares / Trombone / Chant
Marie Billy: Chant
Martin Chenel: Saxophone / Chant
Pavel Tchikov: Basse / Synthés / Chant
Tom Malmendier: Batterie
Zoé Pireaux: Chant / Flûte
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TONYB
28/06/2023
  0
Passionnant, album à écouter avec une oreille très attentive pour se laisser imprégner par l'ambiance.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
OGIVES (07 JUIN 2023)
A l'occasion de la sortie du premier album du groupe belge Ogives, "La Mémoire des Orages", Music Waves est allé à la rencontre de ses deux têtes pensantes pour décrypter un disque ambitieux et d'une grande richesse.
 
AUTRES CHRONIQUES
BURNING WITCHES: The Dark Tower (2023)
HEAVY METAL - Après un "Witches Of The North" en demi-teinte, "The Dark Tower" rassure et confirme que Burning Witches est fait pour durer !
RAY ALDER: Ii (2023)
HARD ROCK MELODIQUE - "II" de Ray Adler est un album efficace, même si pas révolutionnaire, avec de solides instrumentistes pour appuyer un chanteur toujours aussi talentueux.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024