LES TAMBOURS DU BRONX

(FRANCE)

EVILUTION

(2023)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant grave, Chant screamo, Concept-album, Dissonant, Guitar-Hero
"Nouvel album des Tambours du Bronx 2.0. L'enthousiasme metal est bien là mais "Evilution" perd quelque peu de vue la surprise suscitée par "Womp"."
ADRIANSTORK (09.06.2023)  
3/5
(0) Avis (0) commentaire(s) Coup de pouce
Cinq ans ans après "Womp" qui plongeait avec allégresse dans les bras du metal, mais avec toujours les monostress et monocorps, les fameux bidons sur lesquels les Tambours du Bronx frappent, "Evilution" le nouvel album des Nivernais et de leurs associés nous laisse penser que la mue est définitive et qu'il ne s'agissait pas d'un simple exercice de style.

Les Tambours du Bronx semblent ainsi devenus un groupe de metal-indus et les invités du précédent album sont devenus des membres à part entière. Pour rappel, on retrouve parmi eux Franky Costanza (Blazing War Machine) à la batterie, Arco Trauma (Audiotrauma) aux claviers, Renato Di Folco (Flayed), Reuno Wangermerz (Lofofora), Stéphane Buriez (Loudblast) au chant. Alors que le groupe s'est souvent encanaillé avec Sepultura par le passé, on peut également apprécier la présence de l'expert en guitare du groupe brésilien Andreas Kisser sur un 'Chaos' de très bon aloi.

La pochette de cet "Evilution" sur laquelle trône un rhinocéros rouge de rage nous donne une idée du contenu sonore, ce ne sera pas le calme plat. De la fureur, de la sueur, des grosses guitares, des growls, des paroles véhémentes, encouragées par le confinement du Covid-19 et le tout saupoudré de ces frappes à la mitraillette de bidon. 'Double Devils' est à ce titre un modèle du genre, une montagne russe sonore intégralement instrumentale qui pourrait annoncer un premier flirt avec le metal progressif. 'True Hate' met l'indus' bien en avant avec les claviers hoquetant.

Toutefois, la surprise suscitée par cette association inédite du précédent album ne se reproduit pas totalement. L'album garde un cap metal assez classique, qui devrait ravir les fans du genre, et ne s'en écarte qu'à de rares occasions sur 'Ghosts' et son introduction stoner ou encore sur 'U Lost', qui ajoute un petit aspect lumineux pour éviter l'asphyxie. Certains morceaux semblent téléguidés par le pilotage automatique ('Child Of Sin'). Si nous ne retrouvons pas de cross-over comme sur le précédent album où les Tambours avaient charcuté le 'Requiem Pour Un Con' de Serge Gainsbourg, en revanche sur 'Razorback', les Tambours du Bronx convient le hardcore et le hip-hop avec la participation du groupe de rap hardcore néerlandais Dope Dod qui s’intègre plus ou moins bien (même si le genre possède ses propres limites et s’essouffle rapidement).

Alors que le précédent album ne le laissait pas penser, on pourrait craindre que le bidon se soit dilué dans le metal. Si le plaisir d'écoute est toujours au rendez-vous, l'énergie aussi généreuse que destructrice, il ne faudrait pour autant pas que les Tambours soient happés sous les effluves de guitares qui ne sont toutefois pas encore frelatés. Un album à recommander pour tous les mélomanes qui n'ont pas froid aux oreilles mais en espérant que le gang de Nevers apporte un peu plus de variété à ses sonorités metal.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Le Début de la Fin
02. Ghosts
03. Chaos
04. Razorback
05. Lion's Share
06. Double Devils
07. Child Of Sin
08. U Lost
09. True Hate
10. Mortel Ami
11. Denials
12. The Power

FORMATION:
Arco Trauma: Claviers
Babass: Bidons
Ben: Guitares / Bidons
Davidzio: Bidons
Dom: Guitares / Bidons
Franky Costanza: Batterie
Lucky: Bidons
Nono: Bidons
Renato Di Folco: Chant
Reuno Wangermez: Chant
Romain: Bidons
Romy: Bidons
Sid: Guitares / Bidons
Stef Buriez: Chant
Stouf: Bidons
Thierry: Bidons
Tristan: Bidons
Will: Bidons
Andreas Kisser: Guitares / Invité
Dope D.o.d: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LES TAMBOURS DU BRONX CONFIRMENT LEUR "EVILUTION" SUR MUSIC WAVES!
DERNIERE INTERVIEW
LES TAMBOURS DU BRONX (09 MAI 2023)
Rencontre qui cogne avec Les Tambours du Bronx qui confirment leur "évilution" avec ce deuxième album metal...
 
AUTRES CHRONIQUES
GÜNTER WERNO: Anima One (2023)
METAL PROGRESSIF - L'ex-Vanden Plas Gunter Werno propose un opéra rock/metal à l'écriture magnifique, alternant classique et metal progressif, qui comblera les amateurs du genre.
PARAMORE: This Is Why (2023)
ROCK - Plus mesuré que les productions précédentes, "This Is Why" confirme le talent de Paramore pour nous proposer des titres courts et percutants aux ambiances variées.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LES TAMBOURS DU BRONX
LES-TAMBOURS-DU-BRONX_W-O-M-P
W.o.m.p (2018)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
LES-TAMBOURS-DU-BRONX_corROS
Corros (2015)
3/5
-/5
AT(H)OME / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024