STEVE LUKATHER

(ETATS UNIS)

BRIDGES

(2023)
LABEL:

THE PRAYERS CLUB

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
80's, FM
"Steve Lukather manque cruellement d’inspiration sur ce "Bridges" qui sera aussi vite oublié qu’écouté."
NEWF (14.07.2023)  
2/5
(1) Avis (4) commentaire(s)
En ce qui concerne les contrats juridiques et les droits d’auteurs, Toto est devenu une telle usine à gaz qu’il est quasi impossible pour le groupe de sortir un nouvel album studio. Ça n’empêche pas ses membres de prendre encore du plaisir à travailler ensemble. D’ailleurs, Steve Lukather les a tous convoqués pour participer à l’enregistrement de son dernier-né, "Bridges". Joseph Williams, David Paich, Shannon Forrest, Simon Phillips… sont ainsi crédités en bonne place sur cet album qui, de l’aveu de son auteur, "est la chose la plus proche de Toto que les fans obtiendront". Le jeu en valait-il la chandelle ? Rien n’est moins sûr, tant il est douloureux de constater que ces musiciens brillants, Steve Lukather en tête, ne se sont pas vraiment foulés en matière de compositions.

"Bridges" a beau être d’un éclectisme salutaire et bénéficier d’une production impeccable, seuls deux titres tirent réellement leur épingle de ce jeu de dupe : le funky et accrocheur ‘Far From Over’ (que Steve a composé avec son fils Trevor) et l’atmosphérique ‘I’ll Never Know’ et son refrain floydien. Pour le reste, l’album, au demeurant très court, navigue entre ringardise FM (l’insupportable ballade ‘All Forevers Must End’), A.O.R. anecdotique (‘When I See You Again’), et blues sans âme (‘Take My Love’, ‘Burning Bridges’). Même ‘Someone’, dont la vocation commerciale est manifeste, manque le coche, à trop vouloir s’inspirer de The Police avec 40 ans de retard.

Mais le plus énervant reste le manque d’implication du guitariste Steve Lukather. Il est pourtant l’un des meilleurs au monde, il pourrait profiter de ce statut pour composer de vrais solos dignes de son rang. Mais non, il se contente de faire le minimum, engoncé dans un style pop rock FM ultra formaté et dépourvu de la moindre prise de risque. "Bridges" fera l’affaire pour passer le temps sur l’autoroute des vacances, mais sera très vite oublié dès la rentrée. Avec de telles pointures aux commandes, c’est pour le moins navrant.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
TOTO, JEFF BECK

LISTE DES PISTES:
01. Far From Over
02. Not My Kind Of People
03. Someone
04. All Forevers Must End
05. When I See You Again
06. Take My Love
07. Burning Bridges
08. I'll Never Know

FORMATION:
David Paich: Claviers
Jorgen Carlsson: Basse
Joseph Williams: Chant
Lee Sklar: Basse
Shannon Forrest: Batterie
Simon Phillips: Batterie
Steve Lukather: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
MONSIEUR BLEU
20/07/2023
24
  0 0  
4/5
Comme la majorité d'entre vous, j'ai eu du mal avec les deux premiers singles. Pourtant je suis un fan de longue date de Luke. Je ne voyais pas où il voulait en venir. Puis j'ai compris l'idée du titre, faire un pont entre son travail solo et Toto.
J'ai fini par acheter l'album et pour moi il est bon. Il est même plus inspiré que son prédécesseur rempli de reprises. Là où la ballade 'i found the Sun again' m'avait laissé dubitatif, 'All forevers must end' est une superbe réussite, le court solo m'a presque tiré une larme.
Les deux singles sont finalement les titres les moins intéressants. Le reste m'a permis de retrouver le groove, l'insolence, l'énergie et l'inspiration de Luke. J'ai dû juste me faire à son étonnante concision. Même le blues proposé ici surpasse les derniers exercices similaires en solo ou dans Toto (les poussifs et jumeaux 'Creep motel' et '21st century blues).
J'ai bien fait de multiplier les écoutes et de prendre patience car cet album a fini par me révéler ses atouts.

Haut de page
   
(4) COMMENTAIRE(S)    
 
 
NUNO777
20/07/2023
  0
Pas si catastrophique que ça à mon oreille. Un album très court avec une moitié d'un bon niveau avec des morceaux bien fichus. Peut mieux faire, c'est certain.
TED66
19/07/2023
 
2
1
Très décevant de la part de ce virtuose de la guitare et de tous ses brillants musiciens qui l'entourent. Les compos sont minimalistes et sans âme. On s'ennui ferme avec un Lukather au minimum de ses capacités, pas beaucoup de prouesses guitaristiques, il se contente du minimum. On regrette amèrement la période ''Candyman'' qui est pour moi son meilleur album et dans le futur on espère déjà un prochain digne de sa renommée...
KINGEDDIE
15/07/2023
 
219
2
Déjà j'avais trouvé "Transition" assez ennuyeux mais là c'est carrément la fête du slip : 8 morceaux emballés pour un mini album avec tout l'effectif de Toto pour un résultat très mauvais, on dirait presque du Toto mais en moins bien...et surtout l'immense déception du gratteux : c'est quand qu'il joue de la guitare le Luke à Terre ? Passez votre chemin et n'allez pas jeter vos sous dans cette daube...
SPENSER
15/07/2023
 
69
1
Poussif et ennuyeux, on est loin de "Candyman" ou même simplement de "Transition". Bref, vivement le prochain car Lukather passe rarement à côté de son sujet deux fois de suite.
Haut de page
LECTEURS:
2.5/5 (4 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
STEVE LUKATHER : NOUVELLE VIDEO
DERNIERE INTERVIEW
DE STEVE LUKATHER 16 NOVEMBRE 2011
C'est à Anvers, à quelques heures de son concert sur la tournée du 'All's Well That Ends Well Tour', que Musicwaves a eu la chance d'interviewer pour la seconde fois Steve Lukather, un guitariste d'exception décidément très bavard...
 
AUTRES CHRONIQUES
WYCCA: Lumière (2023)
BLACK METAL - "Lumière" marque l'acte de naissance de Wycca, projet au potentiel à peine défloré, la forme à la fois abrupte et mélodique, le fond connecté à la terre ancestrale à la manière d'un voyage intérieur.
KRYSAOR: Foreword (2023)
HEAVY METAL - Fans de heavy metal épique, "Foreword" de Krysaor est fait pour vous ! Entouré de musiciens talentueux, Gus Monsanto livre une belle performance.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STEVE LUKATHER
STEVE-LUKATHER_Transition
Transition (2013)
4/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
STEVE-LUKATHER_All-s-Well-That-Ends-Well
All's Well That Ends Well (2010)
4/5
-/5
SCARLET RECORDS / ROCK
STEVE-LUKATHER_Ever-Changing-Times
Ever Changing Times (2008)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
STEVE-LUKATHER_Santamental
Santamental (2003)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
STEVE-LUKATHER_No-Substitutions-Live-In-Osaka
No Substitutions : Live In Osaka (2001)
4/5
-/5
FAVORED NATIONS / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024