ARTISTE:

VIRGIL & STEVE HOWE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

LUNAR MIST

(2022)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Acoustique, Instrumental, Intimiste, Mélancolique, Old School
"Hommage sincère d'un père à son fils disparu, "Lunar Mist" a hélas les allures d'un rendez-vous manqué, miné par une inspiration musicale défaillante."
ABADDON (27.09.2022)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Steve Howe, guitariste emblématique du groupe mythique Yes, a très tôt (dès 1993) collaboré avec son fils Virgil, qui a tenu les claviers sur 4 de ses albums. En 2017 paraît "Nexus", ensemble de morceaux intimistes composés par Virgil, sur lequel son père vient poser ses notes de guitare. Quelques semaines avant la parution, Virgil décédait d’une crise cardiaque, faisant de "Nexus" un album posthume.

En hommage à son fils disparu, Steve Howe a rassemblé des pièces inachevées et les présente 5 ans plus tard dans "Lunar Mist". Dans le même esprit que "Nexus", les titres entièrement instrumentaux s’appuient sur une base de claviers qui permettent quelques évolutions à la guitare. L’assise rythmique reste simple, et bien des patterns de batterie font appel à la programmation.

Il est malaisant de critiquer un tel album, dont la sincérité ne peut être mise en cause. Mais il faut bien reconnaître que l’inspiration musicale est ce qui manque le plus aux compositions, et que l’instrumentation qui reste dans des registres intimistes et très limités n’enrichit guère le propos. 'Lunar Mist' évoque un Vangelis en petite forme, 'Lothian’s Way' dégage un parfum d’Ant Phillips en moins recherché, 'Eternal' est une pièce de piano joliette et 'Dirama' fait montre d’un certain feeling, mais c’est à peu près tout ce qui retient l’attention parmi des pièces parfois répétitives ('More Than You Know'), souvent dotées de thèmes maigrelets ('Mariah’s Theme') et même occasionnellement arrangées de manière sommaire ('Pagoda' et surtout l’ultime 'Martian Mood', sorte de gloubi-boulga sans intérêt car très pauvre musicalement).

En définitive, "Lunar Mist" donne l’impression d’un très jeune groupe qui débute alors que c’est tout l’inverse, c’est l’hommage d’un vieux briscard à son fils. Un rendez-vous manqué : en voulant conserver aux morceaux leur essence originelle, Steve Howe n’a pas choisi de les enrichir et laisse l’image d’un opus sommaire et inachevé.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/guitarrondo/





LISTE DES PISTES:
01. Lunar Mist - 3:52
02. More Than You Know - 3:05
03. Plexus - 4:09
04. Mariah’s Theme - 3:16
05. A Month In The Sun - 4:39
06. As If Between - 2:43
07. Never Less - 2:55
08. Lothian’s Way - 3:06
09. Free Spirit - 2:45
10. Eternal - 3:09
11. Dirama - 2:38
12. Pinnacle - 2:02
13. Pagoda - 2:19
14. Martian Mood - 3:59

FORMATION:
Steve Howe: Guitares / Steel Guitar
Virgil Howe: Basse / Claviers / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TONYB
27/09/2022
  0
A trop gratter les fonds de tiroir, on finit par le toucher (le fond). Album totalement dénué d'intérêt au-delà de l'hommage d'un père à son fils disparu trop tôt.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
VIRGIL & STEVE HOWE: Détails sur l'album "Nexus"
 
AUTRES CHRONIQUES
CROBOT: Feel This (2022)
ROCK - Avec "Feel This", Crobot signe un disque taillé dans le meilleur d'un hard rock à la fois accrocheur et puissant.
DYNAZTY: Final Advent (2022)
METAL MELODIQUE - Intense, particulièrement mélodieux et rempli de vibrations positives, ce "Final Advent" de Dynazty met de bonne humeur et donne envie de se secouer.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VIRGIL & STEVE HOWE
VIRGIL--STEVE-HOWE_Nexus
Nexus (2017)
3/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022