ARTISTE:

TABOO

(DANEMARK)
TITRE:

TABOO

(2022)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

METAL ALTERNATIF

TAGS:
FM
"Premier essai réussi pour Taboo, projet du guitariste de Pretty Maids et du chanteur de H.E.R.O., qui nous propose un album de pop metal alternatif moderne et efficace."
LYNOTT (30.11.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Si Pretty Maids fait silence depuis trois ans, ses membres ne restent pas dans leurs pantoufles à regarder les mouches voler. Nous en avons eu la preuve avec l’album solo de Ronnie Atkins ce printemps et son troisième opus chez Nordic Union cet été, et voilà que Ken Hammer son compère s’y met aussi. Le guitariste a en effet succombé aux sirènes de chez Frontiers et s’est associé à un certain Christoffer Stjerne chanteur chez H.E.R.O. Ils proposent aujourd’hui l’œuvre éponyme d’un nouveau combo dénommé Taboo.

Cette association pourrait paraître contre nature dans la mesure où le combo du premier navigue dans la sphère du rock/metal moderne, voire de l’emo/post-hardcore sur sa dernière livraison. Mais le label italien sait en général ce qu’il mélange dans ses éprouvettes et ce n’est pas sur ce coup-là qu’il va faire exploser son laboratoire. En effet, ce premier essai de Taboo est une réussite totale dans son genre, ce même si les sons de prédilection de Stjerne prennent le pas sur les ambiances musicales auxquelles nous a habitués le gratteux de Pretty Maids. Mais prendre le pas n’est pas annihiler, et l’ensemble reste musclé tout en choisissant résolument la veine du pop metal alternatif. Imaginer une combinaison transgénique entre Creye et Gräce ne serait pas loin de la vérité.

Le produit est par ailleurs marqué au fer rouge de la lettre M comme mélodie. A tel point qu’aucune des dix plages de ce disque n’y échappe. Bon nombre de ces titres pourraient de ce fait aisément envahir les ondes radio. Doté d’une voix proche de celle d'Alexander Strandell (Art Nation et Crowne) et d’August Rawer (Creye), le frontman ici à l’œuvre envoûte de son chant les mélodies inondant cet opus addictif en diable. Ken Hammer ne demeure pas en reste et assène de son côté des riffs et soli métalliques percutants tout en nous gratifiant d’arpèges mirifiques lorsque les ambiances se font plus calmes.

Entamer l’écoute de cet album conduit inévitablement à le parcourir en boucle, chaque morceau disputant au suivant le prix de la meilleure composition de l’ensemble. Toutefois mettons en avant le superbe 'Learning To Breathe', mid-tempo dont le refrain n’est que pureté mélodieuse, et 'Demons' qui nous emmène sur les montagnes russes lorsque ses riffs telluriques à la Pretty Maids laissent place à des plages musicales qui pourraient faire bondir un dance-floor. Pour calmer le jeu, citons également la ballade 'Daydream' qui porte décidément bien son nom.

Au même titre que le premier opus de Gräce, ce premier essai de Taboo tient de l’OVNI. Croisons les doigts pour que Frontiers n’arrête pas ses expériences de professeur fou si ses éprouvettes continuent à produire de tels bouillons de culture.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/taboobanddenmark



GROUPES PROCHES:
CREYE, GRÄCE, DEGREED


LISTE DES PISTES:
01. Flames
02. Bleeding
03. Learning To Breathe
04. Demons
05. Into The Sun
06. Powerless
07. It’s About Time
08. See You Again
09. Sensational
10. Daydream

FORMATION:
Christoffer Stjerne: Chant / Guitares / Claviers
Ken Hammer: Guitares / Claviers
Anders Kirkegaard: Batterie / Invité
Claus Langeskov: Basse / Invité
Mat Sinner : Basse / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
30/11/2022
  0
Pas mal du tout... J'aime beaucoup le jeu de batterie bien moderne très souvent (tout le temps?) en contretemps. 'Bleeding' est particulièrement réussie, bien heavy et bien puissante. Par contre, les power balades sont trop sirupeuses et convenues pour moi (Learning to beathe)...
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
THERION: Leviathan Ii (2022)
METAL MELODIQUE - Avec le deuxième volet de la saga "Leviathan", Therion propose une musique plus atmosphérique et mélodique pour un résultat brillant.
ANDRÉ MANOUKIAN: Anouch (2022)
JAZZ - Dans "Anouch", André Manoukian règle son pas sur celui de sa grand-mère pour offrir un disque émouvant aux embruns jazz world.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023