ARTISTE:

THE DEAD DAISIES

(ETATS UNIS)
TITRE:

RADIANCE

(2022)
LABEL:

SPV STEAMHAMMER

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Old School
"The Dead Daisies privilégient l’efficacité avec une approche directe et sans trop de fioritures mais "Radiance" supporte mal la comparaison avec son excellent prédécesseur."
LOLOCELTIC (28.11.2022)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

S’il est une formation qui a rongé son frein pendant la crise sanitaire, c’est bien The Dead Daisies. Après un EP acoustique enregistré durant le confinement ("The Lockdown Sessions"), le désormais quartet a directement enchainé sur un excellent "Holy Ground". A peine l’onde de choc de cet opus a-t-elle terminé de se diffuser qu’un petit frère voit le jour dès cette année 2022. Comme c’est le cas pour quasiment chaque album du collectif créé par David Lowy, le line-up a de nouveau subi un changement avec le retour de Brian Tichy derrière les fûts. Le batteur connaissant bien la maison pour l’avoir fréquentée jusqu’en 2017, il n’y a rien de surprenant à le voir prendre la suite de Deen Castronovo après l’interlude assuré par Tommy Clufetos. Mais qu’en est-il du contenu du petit nouveau intitulé "Radiance" ?

Avec seulement dix titres concentrés sur 36 minutes, la nouvelle livraison discographique semble vouloir privilégier l’efficacité, ce qui peut être considéré comme un bon signe. Bénéficiant à nouveau de la production puissante et massive de Ben Grosse, les nouvelles compositions ne dépassent que rarement les quatre minutes sans jamais s’en éloigner beaucoup. L’impact est donc immédiat, mais celui-ci se fait aux dépens de développements qui apportaient une richesse évidente aux titres de "Holy Ground". Une fois noté le clin d’œil aux Who sur ‘Face Your Fear’, ou celui à ‘Immigrant Song’ de Led Zeppelin sur ‘Born To Fly’, il ne reste plus que des riffs basiques et des refrains directs. Ces derniers font certes preuve d’efficacité ainsi que d’un effet immédiat mais ils ne s’éternisent pas dans nos mémoires.

Il n’est pas ici question de tomber à bras raccourcis sur un album que de nombreuses formations seraient heureuses de pouvoir offrir, mais après la claque reçue avec son prédécesseur, "Radiance" ressemblerait presque à un recueil de titres non retenus pour ce dernier. Heureusement, tout ceci bénéficie des performances toujours au-dessus de la moyenne d’un Glenn Hughes parfois rageur (‘Hypnotise Yourself’), hypnotisant (‘Radiance’), aérien et éthéré (‘Born To Fly’) ou émouvant (‘Roll On’). En revanche, Doug Aldrich semble s’être essentiellement concentré sur les riffs et ne dégaine que quelques rares soli notables (‘Hypnotise Yourself’, ‘Kiss The Sun’). Dans cet ensemble légèrement décevant, se trouvent néanmoins les Sabbathiens ‘Radiance’ et ’Cascade’ dont la lourdeur semble tout droit sortie de la six-cordes de Tommy Iommi. A noter que le second oscille également vers des passages AC/DCiens période "For Those About To Rock". De leur côté, le groovy et mélodique ‘Not Human’ et le mélancolique ‘Roll On’ permettent à cet opus de finir sur une note positive.

Entendons-nous bien : "Radiance" est très loin d’être un mauvais album, mais en privilégiant l’efficacité avec une approche directe et sans trop de fioritures, cet opus supporte mal la comparaison avec son excellent prédécesseur. Il ravira sans aucun doute les die-hard fans des Dead Daisies et son écoute sera toujours un bon moment pour tous les amateurs du genre. En revanche, il ne s’installera pas sur les sommets de la discographie du collectif australo-américano-britannique.


Plus d'information sur http://thedeaddaisies.com





LISTE DES PISTES:
01. Face Your Fear - 4:09
02. Hypnotize Yourself - 3:49
03. Shine On - 3:00
04. Radiance - 4:03
05. Born To Fly - 3:19
06. Kiss The Sun - 3:23
07. Courageous - 3:31
08. Cascade - 4:07
09. Not Human - 4:13
10. Roll On - 3:10

FORMATION:
Brian Tichy: Batterie
David Lowy: Guitares
Doug Aldrich: Guitares
Glenn Hughes: Chant / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
KINGEDDIE
26/09/2022
 
154
0
Au moment même où j'écris ce commentaire j'écoute pour la troisième fois ce "Radiance"de nos marguerites favorites et je suis désespéré : par tous les moyens j'essaie de trouver des circonstances atténuantes à mon client,votre honneur, mais j'avoue que la tâche semble insurmontable !
J'ai plusieurs problèmes qui se cumulent dans cette affaire :
1- le rythme : la bande de Hugues a décidé de rouler en 3eme, genre on dépasse pas le 50 à l'heure, 1 mid tempo ça va, 7 mid-tempi ( ouh l'accord !) bonjour les deux gars !( c'est cadeau !)
2- le riffing : la bande à Hugues a décidé de composer des riffs avec 2 accords et demi, parfois moins ( si si c'est possible !) tellement basiques que même moi ( c'est dire !) suis capable de pondre des riffs tout aussi pauvres !
3- les solis : quel gâchis pour l'ancien gratteux de Whitesnake de se contenter du minimum syndical, Doug tu as les doigts en plomb, c'est triste !
4- les lignes mélodiques : c'est à la fois une déception et aussi un sacré challenge pour Glen de trouver des mélodies sur si peu d'accords, mais même le meilleur chanteur du monde ne peut pas faire de miracle avec si peu de matière première !
Alors que reste t-il, votre honneur, qui pourrait jouer en faveur de mon client ? Une metalbox inutile sur Kiss the Sun ? Un brillant "Shine on", un "Courageous" qui fait la blague,un réveil un peu tardif sur "Not Human" et sur le superbe "Roll On" ?
Je demande la clémence des jurés et vous prie,votre honneur, d'être aussi bienveillant que je puisse l'être, car même si l'entreprise est moyenne,les hommes sont eux très bons...
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE DEAD DAISIES : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
The Dead Daisies + Scarved - Courtrai De Kreun - 29 Novembre 2018.
Music Waves est à Courtrai pour une soirée exceptionnelle placée sous le signe d'un hard rock bouillant et plein de feeling.
DERNIERE INTERVIEW
DOUG ALDRICH (08 DECEMBRE 2016)
Quelques minutes avant son concert parisien en co-tête d'affiche avec The Answer, nous avons rencontré le nouveau guitariste de Dead Daisies, ex-Whitesnake, ex-Dio... le légendaire Doug Aldrich!
 
AUTRES CHRONIQUES
LOKURAH: Distorted Truth (2022)
HARDCORE - Dix ans après “The Time to Do Better”, Lokurah décuple sa violence avec ce "Distorted Truth” qui manque toutefois d'un brin de variété.
THE SMASHING PUMPKINS: Atum (2022)
ROCK ALTERNATIF - Premier volet d'un opéra rock démesuré, "Atum" de The Smashing Pumpkins parvient contre toute attente à se révéler indispensable et irrésistible.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE DEAD DAISIES
THE-DEAD-DAISIES_Holy-Ground
Holy Ground (2021)
4/5
3/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
THE-DEAD-DAISIES_The-LOCKDOWN-SESSIONS
The Lockdown Sessions (2020)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
THE-DEAD-DAISIES_Burn-It-Down
Burn It Down (2018)
4/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
THE-DEAD-DAISIES_Make-Some-Noise
Make Some Noise (2016)
4/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
THE-DEAD-DAISIES_Revolución
Revolución (2015)
3/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023