ARTISTE:

POWER PALADIN

(ISLAND)
TITRE:

WITH THE MAGIC OF WINDFYRE STEEL

(2022)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu, Epique
"Désuet au premier abord, "With The Magic Of Windfyre Steel" à tout de la maîtrise des plus grands du power metal mélodique, un premier album prometteur pour Power Paladin, à écouter attentivement."
PROGRACER (13.06.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Si l'Islande brille pour ses groupes de death metal, les amateurs de power metal y sont bien plus rares. Power Paladin semble même être le seul représentant de ce genre sur l'archipel. Le sextet sort son premier album intitulé "With The Magic Of Windtyre Steel".

L'artwork, le nom du groupe et les thèmes abordés donnent dans le kitsch et l'heroic fantasy et rappelle l'univers sur jeu vidéo. Le groupe a même placé un clin d'œil que seuls les geeks les plus énervés relèveront à la fin d'un titre.

Côté musique, pas de cachoteries en revanche, le style est direct, très mélodique et sans équivoque : du power metal pur jus avec son lot de riffs acérés (celui de 'Dark Crystal' vaut le détour), une rythmique galopante, un chant haut perché et puissant distillé avec bonheur par un Atli Guolaugsson, tout en maîtrise. A défaut d'originalité, les Vikings font preuve d'habileté en intégrant les codes des plus grands noms du genre. Ainsi les titres les plus enlevés du début de l'album rappellent les Allemands de Blind Guardian ou de Axxis, alors que les passages moins speed et plus heavy peuvent faire penser à Rhapsody ou Edguy.

La production est parfaitement équilibrée et met bien en relief chacun des six instruments apportant un son d'une belle rondeur indispensable à ce genre au risque de sombrer dans la bouillie sonore. Il est à noter que la maîtrise mélodique et technique des protagonistes est excellente et particulièrement celle des deux guitaristes qui nous gratifient d'envolées virevoltantes sur les solos ('Creatures Of The Night', 'Kraven The Hunter'), de rythmiques acérées et d'effets celtiques et acoustiques ("Righteous Fury") du meilleur effet.

Dans un style où plus personne n'invente rien depuis plusieurs années, Power Paladin semble prendre une place de choix. Les Islandais intègrent à merveille leurs différentes influences et allient à une réalisation impeccable une variété intéressante et des compositions mélodiques et percutantes qui font de leur tout premier album "With The Magic Of Windfyre Steel" un des plus prometteurs du genre depuis longtemps. Un album à écouter attentivement et un groupe à suivre de près.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/powerpaladinice



GROUPES PROCHES:
DRAGONFORCE, AXXIS, BLIND GUARDIAN, EDGUY


LISTE DES PISTES:
01. Kraven The Hunter
02. Righteous Fury
03. Evermore
04. Dark Crystal
05. Way Of Kings
06. Ride The Distant Storm
07. Creatures Of The Night
08. Into the Forbidden Forest
09. There Can Be Only One

FORMATION:
Atli Guðlaugsson: Chant
Bjarni Egill Ögmundsson: Claviers
Bjarni Þór Jóhannsson: Guitares
Einar Karl Júlíusson: Batterie
Ingi Þórisson: Guitares
Kristleifur Þorsteinsson: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
POWER PALADIN : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
PORCUPINE TREE: Closure / Continuation (2022)
ROCK PROGRESSIF - Douze ans après "The Incident", Porcupine Tree sort l’album que tout le monde espérait mais auquel personne ne s’attendait.
BJORN RIIS: Everything To Everyone (2022)
ROCK PROGRESSIF - Avec "Everything to Everyone", Bjorn Riis reprend les ingrédients chers à son groupe d’origine (Airbag) en y ajoutant de nombreux passages plus rock rendant l'ensemble encore plus accrocheur.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022