ARTISTE:

BRYAN ADAMS

(CANADA)
TITRE:

SO HAPPY IT HURTS

(2022)
LABEL:

BMG

GENRE:

ROCK

TAGS:
80's, Chant éraillé, FM, Folk, Happy
"Sans rejoindre les sommets de la discographie de Bryan Adams, "So Happy It Hurts" n’en est pas moins une excellente livraison dont la variété et l’énergie positive font la force."
LOLOCELTIC (28.03.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S’ils maintenaient un niveau plus qu’acceptable dans la discographie de la légende canadienne, les deux derniers opus de Bryan Adams n’en avaient pas pour autant représenté des sommets. Précédé par quatre singles, le nouvel album intitulé "So Happy It Hurts" paraît en cette nouvelle année et semble vouloir remettre les pendules à l’heure. Pour cela, l’homme à la voix passée au papier de verre s’est entouré de quelques fidèles, comme pour regrouper toutes les facettes de sa prolifique carrière. C’est ainsi que l’incontournable Keith Scott tient toujours la six-cordes pendant que Jim Vallance et Mutt Lange coécrivent la plupart des titres avec le célèbre bucheron maître des lieux.

Il en résulte un recueil dont les douze titres, tel un kaléidoscope musical, permettent de voyager dans l’univers que l’artiste a su nous offrir depuis plus de quarante ans. Contrairement à "Get Up !" et "Shine A Light", il n’y a pas ici ce petit goût de trop peu qui nous laissait sur notre faim. Bien sûr, la face la plus commerciale représentée par quelques pièces à la marque prégnante de Mutt Lange (‘Let’s Do This’) continuera de diviser les amateurs, mais elle fait pleinement partie de l’identité de Bryan Adams et, à ce titre, a totalement sa place ici. Et puis un ‘Lift Me Up’ s’insère parfaitement à l’optimisme général dans lequel baigne cet opus voulu comme la traduction de la libération d’après-confinement et du retour aux valeurs simples de la vie.

Lancé par le titre éponyme et son refrain imparable, "So Happy It Hurts" contient son lot de pépites au milieu de pièces moins incontournables, parmi lesquels un autre hymne à l’optimisme avec ‘Never Gonna Rain’ et sa basse reptilienne, ou le teigneux ‘I Ain’t Worth Shit Without You’. Mais le sommet de cet opus est sans aucun doute le single ‘Kick Ass’ qui va probablement être hurlé à tue-tête lors des prochains concerts du Canadien. Son ouverture, déclamée par l’éternel Monthy Python John Cleese, semble vouloir aussi bien rendre hommage à Mötley Crüe qu’à Manowar par son approche cinématique. Mais c’est surtout à AC/DC et son ‘Let There Be Rock’ que ce rock ravageur et imparable renvoie avec ses paroles et son riff.

Sans rejoindre les sommets de la discographie de Bryan Adams, "So Happy It Hurts" n’en est pas moins une excellente livraison dont la variété et l’énergie positive font la force. Cet opus est également un bon moyen de retrouver toutes les facettes de l’identité d’un artiste qui a su traverser les décennies avec talent. Du haut de ses 62 ans, le bonhomme est encore en pleine forme et il compte bien continuer à déverser son optimisme pour le plus grand bonheur de tout un chacun.


Plus d'information sur http://www.bryanadams.com/





LISTE DES PISTES:
01. So Happy It Hurts - 3:35
02. Never Gonna Rain - 3:18
03. You Lift Me Up - 3:08
04. I've Been Looking For You - 2:01
05. Always Have, Always Will - 3:46
06. On The Road - 2:49
07. Kick Ass - 5:37
08. I Ain't Worth Shit Without You - 3:11
09. Let's Do This - 3:18
10. Just Like Me, Just Like You - 2:11
11. Just About Gone - 2:50
12. These Are The Moments That Make Up My Life - 3:26

FORMATION:
Bryan Adams: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie
Keith Scott: Guitares
Pat Steward: Batterie
John Cleese: Invité / Narration
Luke Doucet: Guitares / Invité
Mutt Lange: Guitares / Claviers / Invité / Chœurs
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BRYAN ADAMS : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
THE SONIC OVERLORDS: Last Days Of Babylon (2021)
HARD ROCK - Dans le genre sabbathien, "Last Days Of Babylon" hisse très haut les couleurs d'un heavy doom épique extrait d'une mine de charbon.
SABATON: The War To End All Wars (2022)
HEAVY METAL - Avec "War To End All Wars" Sabaton ne se renouvelle que fort peu, mais ses textes qui nous rappellent que la paix est bien éphémère sonnent très actuels dans cette période troublée.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BRYAN ADAMS
BRYAN-ADAMS_Shine-A-Light
Shine A Light (2019)
3/5
-/5
POLYDOR / ROCK
BRYAN-ADAMS_Get-Up
Get Up! (2015)
3/5
3/5
UNIVERSAL / ROCK
BRYAN-ADAMS_Reckless
Reckless (1984)
5/5
4/5
A&M / ROCK
BRYAN-ADAMS_Cuts-Like-A-Knife
Cuts Like A Knife (1983)
4/5
-/5
A&M / ROCK
BRYAN-ADAMS_You-Want-It-You-Got-It
You Want It You Got It (1981)
3/5
3/5
A&M / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022