ARTISTE:

ROBERT JON & THE WRECK

(ETATS UNIS)
TITRE:

SHINE A LIGHT ON ME BROTHER

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Bluesy, Folk, Old School, Sudiste
"Recueil de dix titres aussi variés que lumineux, "Shine A Light On Me Brother" voit Robert Jon & The Wreck consolider leur place sur les sommets d'un southern rock aux vastes influences."
LOLOCELTIC (15.10.2021)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Décidemment, il ne faut pas être avare en achat de disques lorsque l'on est un amateur de Robert Jon & The Wreck. En dix années d'existence, les Californiens enfilent les parutions comme d'autres les perles et ce "Shine A Light On Me Brother" paraît à peine un an après un "Last Light On The Highway" qui les avait déjà installés sur les sommets du southern rock. Prêts à reprendre la route avec un line-up toujours aussi stable, ceux que l'on présente comme les véritables héritiers du Allman Brothers Band en raison de l'étendue de leurs influences sont bien décidés à battre le fer tant qu'il est chaud. Il faut dire qu'avec le succès de leurs deux précédents opus, il serait dommage qu'ils s'endorment sur leurs lauriers si difficilement acquis à force de tournées intensives.

Alors que certains ont sombré dans la mélancolie avec la crise sanitaire, Robert Jon Burrison et sa bande ont au contraire décidé de se faire les porte-drapeaux d'une bonne humeur et d'un optimisme contagieux. Pour cela, ils sont allés piocher dans leurs influences soul et gospel pour en colorer leur nouvel album. Avec ses accents à la 'Proud Mary' du Creedence Clearwater Revival, le titre éponyme condense toute l'énergie du rock et des influences précitées. Renforcé de chœurs féminins et d'une section cuivres que nous retrouverons régulièrement par la suite, il emporte tout sur son passage. Comme à son habitude, le quintet couvre un panel musical assez large, passant par un groove à la Black Crowes à vous déboiter le bassin ('Everyday'), un blues-soul très typé Motown au refrain imparable et au chant incroyable de maîtrise ('Chicago') ou une ambiance psychédélique digne des 70's aux guitares enfumées ('Movin' ').

Au milieu de ces pièces énergiques, Robert Jon & The Wreck se permettent quelques écarts vers un rock US springsteenien taillé pour cartonner sur les ondes FM ('Ain't No Young Love Song') ou se lancent dans un rock'n'roll enlevé et humoristique au nombreux soli entraînants ('Radio'). Mais cette bonne humeur générale n'empêche pas quelques pauses plus sombres ou mélancoliques dans lesquelles les Californiens excellent également, ce qui prouve au passage qu'ils restent conscients des problèmes qui les entourent. Le meilleur exemple en est 'Brother' qui traite avec puissance et profondeur des troubles de santé mentale. Le solo déchirant et le chant tout en justesse viennent renforcer l'impact de ce titre. Enfin, il serait dommage de passer à côté de la délicate ballade acoustique 'Hurricane' avec sa guitare slide et ses effluves country, tant elle est un autre exemple de la maîtrise du groupe à transmettre les émotions les plus authentiques.

Recueil de dix titres aussi variés que lumineux, "Shine A Light On Me Brother" voit Robert Jon & The Wreck consolider leur place sur les sommets d'un southern rock aux vastes influences. Du stade d'espoir et de leader de la relève, le quintet est passé à celui de formation installée et confirmée. Avec son identité affirmée et kaléidoscopique, il va falloir désormais compter les Californiens parmi les incontournables du genre, et ce ne sera pas pour déplaire aux amateurs tant leur talent semble aussi illimité que leurs influences.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/robertjonandthewreck/





LISTE DES PISTES:
01. Shine A Light On Me Brother - 3:57
02. Everyday - 4:27
03. Ain’t No Young Love Song - 3:20
04. Chicago - 4:45
05. Hurricane - 5:19
06. Desert Sun - 4:12
07. Movin’ - 4:45
08. Anna Maria - 4:45
09. Brother - 4:26
10. Radio - 3:11

FORMATION:
Andrew Espantman: Batterie / Chœurs
Henry James Schneekluth: Guitares / Chœurs
Robert Jon Burrison: Chant / Guitares
Steve Maggiora: Claviers / Chœurs
Warren Murrel: Basse / Chœurs
Ian Smith: Invité / Saxophone
Jason Parfait: Invité / Saxophone
Juanita Tippins: Invité / Chœurs
Mahalia Barnes: Invité / Chœurs
Prinnie Stevens: Invité / Chœurs
Scott Frock: Invité / Trompette
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ROBERT JON & THE WRECK FETE SES 10 ANS SUR MUSIC WAVES!
DERNIERE INTERVIEW
ROBERT JON & THE WRECK (13 SEPTEMBRE 2021)
Dix ans de carrière et un nouvel album pour Robert Jon et ses comparses ! A l'occasion de leur retour en France, le groupe est venu nous présenter son dernier opus.
 
AUTRES CHRONIQUES
IMAGINE DRAGONS: Mercury Act. I (2021)
POP - "Mercury - Act " gagne en liberté et en variété et constitue peut-être la synthèse de ce qu'Imagine Dragons a bâti au fil de sa discographie, entre pop indé et rock, entre gravité et légèreté.
BRYAN ADAMS: Reckless (1984)
ROCK - Symbole de l’insouciance d’une époque et album entré dans la légende du rock avec sa simplicité et son efficacité désarmantes, "Reckless" représente un sommet de la carrière de Bryan Adams.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROBERT JON & THE WRECK
ROBERT-JON--THE-WRECK_Last-Light-On-The-Highway
Last Light On The Highway (2020)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021