ARTISTE:

AURI

(FINLANDE)
TITRE:

II- THOSE WE DON´T SPEAK OF

(2021)
LABEL:

NUCLEAR BLAST

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
Acoustique, Celtique, Chant féminin, Folk, Symphonique
""Those We Don’t Speak Off" se doit d’être dégusté dans sa globalité, offrant à l’auditeur 50 minutes de pure beauté musicale, comme une friandise addictive qui viendrait délicatement caresser les neurones."
TONYB (21.10.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S’il fallait trouver quelques points positifs à la pandémie mondiale qui nous frappe depuis mars 2020, c’est peut-être paradoxalement du côté de la production musicale qu’il faudrait se tourner puisque de nombreux groupes, plutôt que de se résoudre au désœuvrement en raison de l’annulation de leurs tournées, ont profité de l’occasion et de la facilité à se partager de la musique à distance pour mettre en chantier des albums pas forcément prévus ou du moins planifiés. C’est notamment le cas de Auri pour qui le report de la tournée destinée à porter sur scène le neuvième album de Nightwish, "Human II Nature", a permis au trio de se plonger dans la réalisation de son deuxième album, dans une formule où Tuomas Holopainen, Troy Donockley et Johanna Kurkela ont également invité Kai Haito, batteur de son état au sein de… Nightwish, pour apporter quelques percussions bien senties (‘The Duty of Dust notamment’).

Après un premier album qui posait les bases du style développé dans ce side-project, "Those We Don’t Speak Of" vient affirmer de manière plus convaincante une musique faite d’atmosphères et d’émotions, portée par les deux piliers que sont la voix enchanteresse de Johanna Kurkela et les instruments celtiques de Troy Donockley.

Après une ouverture toute en vocalises soutenues par des claviers très atmosphériques où la sobriété contraste avec l’emphase symphonique habituelle que l’on trouve au sein de Nightwish, le côté folk celtique prend son envol avec ‘The Valley’. La mélodie est belle à en tomber, l’interprétation toute en sobriété vient coller des frissons dans le dos et les arrangements soignés convient à un voyage onirique qui vient marcher dans les traces de Blackmore’s Night. Une nouvelle fois, Tuomas Holopainen exprime tout son talent de mélodiste ainsi que sa capacité à trouver des arrangements symphoniques splendides qui dépeignent un univers rempli de rêveries. Et ceci ne se dément pas tout du long de l’album, si bien qu'il est difficile de ressortir une plage plus qu’une autre tant l’ensemble se veut cohérent. Toutefois, ‘Light and Flood’, plage instrumentale composée par Troy Donockley et qui semble tout droit sortie du deuxième CD de "Human II Nature",  puis ‘Pearl Diving’ qui commence de manière très aérienne avant de se terminer de façon très grandiloquente avec une guitare oldfieldienne en arrière-plan, ou encore ‘Kiss the Mountain’ qui n’aurait pas déparé sur un (bon) album d’Enya, méritent d'être cités.

Mais foin de détails, "Those We Don’t Speak Off" se doit d’être dégusté dans sa globalité, offrant à l’auditeur 50 minutes de pure beauté musicale, comme une friandise addictive qui viendrait délicatement caresser les neurones et distiller ses bienfaits à l’ensemble de l’organisme.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/aurlband





LISTE DES PISTES:
01. Those We Don't Speak Of
02. The Valley
03. The Duty Of Dust
04. Pearl Diving
05. Kiss The Mountain
06. Light And Flood
07. It Takes Me Places
08. The Long Walk
09. Scattered To The Four Winds
10. Fireside Bard

FORMATION:
Johanna Kurkela: Chant / Alto
Troy Donockley: Guitares / Claviers / Bouzouki, Cornemuse, Low Whistles, Aerophone, Bodhran
Tuomas Holopainen: Claviers
Kai Hahto: Batterie / Invité / Percussions
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
AURI: Les détails sur le nouvel album
DERNIERE INTERVIEW
AURI (30 JANVIER 2018)
Direction le grand Nord... de Paris pour la rencontre avec Auri afin d'évoquer un projet pas seulement individuel à la beauté onirique et riche
 
AUTRES CHRONIQUES
PLANET OF THE 8S: Lagrange Point Vol I (2021)
STONER - Entre Australie et vide intersidéral, Planet Of The 8s convoque des voix extérieures pour devenir la bande-son d’un voyage au cœur de son désert plus grand que nature.
FABRIZIO GROSSI & SOUL GARAGE EXPERIENCE: Counterfeited Soulstice! Vol 1 (2021)
ROCK - "Counterfeited Soulstice Vol.1" ou le supplément d'âme à la sauce italienne pour le premier opus réussi du bassiste/producteur Fabrizio Grossi.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AURI
AURI_AURI
Auri (2018)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021