ARTISTE:

TOBY HITCHCOCK

(ETATS UNIS)
TITRE:

CHANGES

(2021)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

A.O.R.

TAGS:
80's, FM
"Grâce à quelques touches d’originalité et à l’interprétation de haut vol de Toby Hitchcock, "Changes" réussit à s’extraire de la masse des productions souvent formatées du genre."
LOLOCELTIC (04.10.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Pendant que Jim Peterik, son mentor et compère au sein de Pride Of Lions, enchaîne les productions et participations discographiques, Toby Hitchcock adopte un rythme plus tranquille. Ainsi, "Changes" qui nous intéresse aujourd'hui n'est que son troisième opus en dix années de carrière solo. "Mercury's Down" (2011) le voyait travailler avec Eric Martensson (Eclipse, W.E.T., Nordic Union, etc…), alors que "Reckoning" était réalisé en compagnie de l'incontournable paire Michael Palace / Daniel Flores. Il n'est donc pas étonnant de voir le chanteur s'acoquiner d'un autre incontournable des productions de Frontiers en la personne d'Alessandro Del Vecchio. Comme pour le binôme suédois du précédent opus, il serait trop long d'évoquer ici toutes les productions sur lesquelles le transalpin a pu intervenir.

Cependant, sa marque de fabrique étant désormais incontournable, la crainte est forte que ce "Changes" en porte les stigmates et qu'il ne brille pas par son originalité. Pour autant, originalité n’est pas gage de qualité, ce qui semble être la philosophie d’un Del Vecchio qui assure la plupart du temps un niveau d’exigence suffisant pour rassasier les amateurs du genre. C’est encore le cas avec ce "Changes" et une belle brochette de titres dont l’efficacité ne peut être remise en question. La production est impeccable et des pièces telles que ‘Forward’ ou ‘Changes’ font mouche immédiatement, même si leur durée de vie dans les mémoires ne pourra probablement pas s’inscrire sur le long terme. Il reste cependant très agréable de croiser l’ombre des anciens sur un ‘Say No More’ aux accents du Foreigner de la grande époque ou sur un ‘Two Hearts On The Run’ qui n’aurait pas dépareillé sur un opus de Survivor.

Pour autant, "Changes" bénéficie de qualités qui lui permettront d’émerger de la masse des productions nombreuses mais parfois dispensables de la chaîne de fabrication du label italien. La première d’entre elles est évidement le chant d’un Toby Hitchcock qui confirme ici qu’il est bien le digne héritier des Lou Gramm (Foreigner), Bobby Kimball (Toto) et autres Jimi Jamison (Survivor). Et puis il y a ces quelques touches d’originalité que nous retrouvons par exemple au détour de la reprise du ‘Xano Esena’ de la chanteuse pop grecque Despina Vandi. Adapté et légèrement musclé à la sauce AOR/hard-mélodique, ce titre se révèle hyper accrocheur. De son côté, la ballade ‘Tonight Again’ laisse deviner les origines italiennes de son compositeur pour un résultat émouvant. Dommage que les nombreuses autres douceurs de cet opus n’atteignent pas le même niveau malgré une approche théâtrale intéressante. Enfin, l’énergique et dynamique ‘Garden Of Eden’ bénéficie d’une ligne de batterie tribale et guerrière qui lui permet de sortir du lot.

Grâce à quelques touches d’originalité et à une interprétation de haut vol, "Changes" réussit à s’extraire de la masse des productions formatées du genre. Cela ne fait pas de cet opus une œuvre indispensable pour autant mais cela lui permet au moins de procurer un agréable moment à ses auditeurs dont certains ne manqueront pas de revenir poser une oreille sur quelques titres à l’occasion. Nous attendons néanmoins avec impatience que Toby Hitchcock puisse bénéficier de compositions d’un niveau supérieur qui permettront à son immense talent de rayonner comme il le mérite.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/tobykhitchcock/





LISTE DES PISTES:
01. Forward - 3:10
02. Before I Met You (xano Esena) - 4:49
03. Changes - 4:16
04. Tonight Again - 4:00
05. Garden Of Eden - 4:00
06. Don't Say Goodbye - 4:40
07. Say No More - 3:54
08. Run Away Again (from Love) - 4:58
09. Two Hearts On The Run - 3:26
10. On The Edge Of Falling - 3:56
11. Losing You - 5:03

FORMATION:
Alessandro Del Vecchio: Basse / Claviers
Martin Jepsen Andersen: Guitares
Nicholas Papapicco: Batterie
Toby Hitchcock: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TOBY HITCHCOCK (Pride Of Lions): Nouvel album solo
 
AUTRES CHRONIQUES
DANKO JONES: Power Trio (2021)
ROCK - Bénéficiant d’une production sans faille et d’une énergie qui n’a rien perdu de son aura, "Power Trio", sorte de réaffirmation de soi-même, est un bon album de rock qui représente un exutoire salutaire bien que restant classique.
RAGE: Resurrection Day (2021)
HEAVY METAL - Moins réussi que ses prédécesseurs, "Resurrection Day" montre un Rage en petite forme, qui vit en partie sur ses acquis et qui ne propose que quelques bons titres.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021