ARTISTE:

KATE BUSH

(ROYAUME UNI)
TITRE:

LIONHEART

(1978)
LABEL:

EMI

GENRE:

POP

TAGS:
Chant féminin, Old School
"Faux-frère jumeau de "The Kick Inside", "Lionheart" se révèle être une irrésistible sucrerie enrobée de cette naïveté que teinte une gravité aérienne, qui n'appartient définitivement qu'à cette fascinante déesse."
CHILDERIC THOR (18.10.2016)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Premier contact avec un album, certaines pochettes accrochent toutefois plus que d'autres la mémoire. Telle est le cas de celle de "Lionheart", où l'on est tout étonné de découvrir la chanteuse sous le déguisement d'un lion, à quatre pattes sur une caisse en bois, en une posture qui pourrait être ridicule mais qui réussit pourtant à exsuder une sorte de naïveté érotique qui résume à merveille le charme unique de celle qui est alors encore une jeune femme, dont les lignes vocales de petite fille sous lesquelles couve cependant une mélancolie diffuse, sont autant capables de séduire que de repousser.

Enfanté quelques mois à peine après "The Kick Inside", offrande qui a révélé son talent pour le moins singulier, ce deuxième album se voit généralement oublié au profit de son prédécesseur, alors qu'en réalité les dix pièces qui l'animent ont été écrites, comme leurs devancières, longtemps avant, lorsque l'Anglaise n'était encore qu'une adolescente, fraîchement repérée par David Gilmour. De fait, contrairement à ce que l'on pourrait craindre, "Lionheart" n'a pas été composé dans l'urgence afin de capitaliser sur le succès de son aîné, quand bien même on peut penser que EMI a dû presser la chanteuse pour qu'elle accouche au plus vite d'un nouvel opus.

Capturé par la même équipe (ou presque), dont le claviériste et producteur Andrew Powell, il se rapproche naturellement de "The Kick Inside" sans pour autant n'en être qu'une pâle ou simple resucée. Au contraire, et nonobstant d'évidentes similarités, à commencer par l'identité déjà affirmée de son auteur, il possède un charme qui lui est propre, à la fois moins évolutif mais tout aussi magique dans ses ambiances (faussement) légères, à l'image d'un 'In Search Of Peter Pan', de loin assez proche du matriciel 'Wurthering Heights' mais habité de nuances enchanteresses.

En dépit de ses mélodies d'une simplicité trompeuse ('Symphony In Blue'), "Lionheart" recèle en réalité des trésors d'écriture où les atmosphères sont reines, comme l'illustrent l'étonnant 'Don't Push Your Foot On The Heartbrake' dont les traits, tour à tour délicats ou plus durs, ne cessent de changer ,ou ce 'Wow' plus intéressant que ce que son titre laisse croire.

Corollaire de cette richesse mélodique, l'œuvre témoigne que, si la voix acidulée, quoique parfois plus appuyée, de la maîtresse des lieux est l'incontestable fil d'Ariane d'une trame ciselée avec pureté ('In The Warm Room', 'Kashka From Baghdad'), les (autres) instruments ne sont pas en reste. Le piano, d'une suavité baroque, se taille bien entendu la part du lion ('Fullhouse') mais n'étouffe jamais les nombreux musiciens qui l'accompagnent, témoin ce 'Hammer Horror', hommage à la firme cinématographique spécialisée dans l'épouvante, que propulse une partition haute en couleurs.

Faux-frère jumeau de "The Kick Inside", "Lionheart" se révèle être une irrésistible sucrerie enrobée de cette naïveté que teinte une gravité aérienne, qui n'appartient définitivement qu'à cette fascinante déesse pour laquelle nous aurons toujours une tendresse particulière.


Plus d'information sur





LISTE DES PISTES:
01. Symphony In Blue
02. In Search Of Peter Pan
03. Wow
04. Don't Push Your Foot On The Heartbrake
05. Oh England My Lionheart
06. Fullhouse
07. In The Warm Room
08. Kashka From Baghdad
09. Coffee Homeground
10. Hammer Horror

FORMATION:
Kate Bush: Chant / Piano
Ian Bairnson: Guitares / Invité
Brian Bath: Guitares / Invité
Charlie Morgan: Batterie / Invité
David Katz: Invité / Violon
David Paton: Basse / Invité
Del Palmer: Basse / Invité
Duncan Mackay: Claviers / Invité
Francis Monkman: Claviers / Invité
Paddy Bush: Invité / Sitar, Harmonica, Mandoline
Stuart Elliot: Batterie / Invité
The Martin Ford Orchestra: Invité / Orchestre De Cordes (3,6)
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
18/10/2016
  0 0  
4/5
"Lionheart" forme avec "The Kick Inside" un superbe diptyque. Les deux albums sont parfaitement homogènes et complémentaires, nimbés tous les deux de la même grâce et de la même fantaisie. Il ne manque au second qu'un tube comme 'Wuthering Heights', un rôle qui aurait pourtant parfaitement convenu à l'ébouriffant 'Wow'. Incontournable pour qui aime la divine Anglaise !
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.4/5 (5 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
KATE BUSH: Before The Dawn
 
AUTRES CHRONIQUES
TESTAMENT: Brotherhood Of The Snake (2016)
THRASH - Un Testament toujours aussi à l'aise pour porter beau et haut l'étendard thrash, mais qui peine un peu à se renouveler.
CUNNING MANTRAP: Hazmat (2016)
HARD ROCK - Avec son hard-rock étendu et en même temps original et classique, Cunning Mantrap est une vraie découverte qui mérite que l'on s'y attarde.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KATE BUSH
KATE-BUSH_Before-The-Dawn
Before The Dawn (2016)
3/5
3.5/5
WEA / ROCK
KATE-BUSH_50-Words-For-Snow
50 Words For Snow (2011)
3/5
4.3/5
EMI / ROCK ATMOSPHERIQUE
KATE-BUSH_director-s-cut
Director's Cut (2011)
3/5
2/5
AUTRE LABEL / POP
KATE-BUSH_Aerial
Aerial (2005)
4/5
5/5
AUTRE LABEL / ROCK
KATE-BUSH_the-red-shoes
The Red Shoes (1993)
2/5
3.5/5
EMI / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022