TEMPLE OF BAAL

(FRANCE)

MYSTERIUM

(2015)
LABEL:

AGONIA RECORDS

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
"Temple Of Baal enfante son méfait le plus abouti à ce jour."
CHILDERIC THOR (25.11.2015)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Temple Of Baal a bien changé depuis ses débuts, il y a dix-sept ans déjà, sous l'égide d'un art noir malfaisant. C'était l'époque d'Oaken Shield et la démo "Black Unholy Presence" et sa délicieuse pochette. Peu à peu, le groupe a évolué pour finalement braconner sur les terres d'un black death plus insidieux.

Est-ce à dire pourtant qu'il a mis du sirop dans son vin de messe ? Pas vraiment, comme ses concerts d'une violence déchaînée le prouvent encore. Il n'en demeure pas moins que "Verses Of Fire", par ses modelés plus tortueux et sa durée étonnamment longue (plus d'une heure), a marqué un tournant dans la carrière des Parisiens. Que ces derniers remettent déjà le couvert, deux ans après, nous laisse penser que "Mysterium" devrait être fait du même bois malsain et complexe que son devancier.

Ce qui se vérifie et ce, dès le puissant 'Lord Of Knowledge And Death' qui, du haut de ses neuf minutes au compteur, a des allures de portes monumentales ouvrant sur un labyrinthe plongé dans une charbonneuse obscurité que peuplent des créatures monstrueuses. Longs et cendreux préliminaires, guitares gonflées d'une semence vicieuse qui creusent de profondes tranchées et ossature que déchirent de multiples breaks, définissent une saillie qui d'emblée annonce la couleur. Noire forcément, mais à laquelle viennent se mélanger des teintes ensanglantées.

Cette torrentielle entrée en matière suffit à démontrer que Temple Of Baal dresse toujours bien haut une inspiration plus vigoureuse que jamais. Elle témoigne aussi d'une brutalité intacte quoique plus sournoise, moins frontale peut-être, encore que des titres comme 'Divine Scythe' ou 'Hosanna' ne soient pas avares en furieuses agressions, mais non moins intenses. Bref, le groupe serre le frein à main et s'abîme au fond d'un charnier d'atmosphères aussi viciées que mortifères, pataugeant dans les miasmes fétides d'un death metal sinistre ('Holy Art Thou').

Franchissant toutes la barre des six minutes, ces hosties macèrent dans un jus reptilien où infuse une violente négativité. Tentaculaires, elles répandent leur poison avec une force à la fois viscérale et souterraine. Plus on le pénètre et plus "Mysterium" se dévoile, bouillonnant d'une haine curieusement pleine de finesse. A son écoute, aussi explosive que rampante, on mesure à quel degré de maîtrise mêlée de perversité Temple Of Baal est finalement parvenu.

Alors qu'on croyait qu'il ne pourrait pas faire mieux que "Verses Of Fire", il enfante au contraire son méfait le plus abouti à ce jour, ni plus ni moins, coulant sa bestialité dans le creuset obscur d'ambiances vertigineuses. Les vétérans ont la peau dure...
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
MAYHEM, BURZUM, WATAIN, DEATHSPELL OMEGA

LISTE DES PISTES:
01. Lord Of Knowledge And Death
02. Magna Gloria Tua
03. Divine Scythe
04. Hosanna
05. Dictum Ignis
06. Black Redeeming Flame
07. Holy Art Thou
08. All In Your Name

FORMATION:
Amduscias: Chant / Guitares
Arkdaemon : Basse
Saroth: Guitares
Skvm: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TEMPLE OF BAAL: Mysterium
 
AUTRES CHRONIQUES
PRAYING MANTIS: Captured Alive In Tokyo City (1996)
HARD ROCK MELODIQUE - Un Live de fort bon niveau qui relate les quinze premières années de la Mante Religieuse.
HAN UIL: Lawless Local Heroes (2015)
ROCK - Avec "Lawless Local Heroes", Han Uil nous embarque dans son univers avec de beaux moments de rock authentique.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024