NORTHAUNT

(NORVÈGE)

ISTID

(2015)
LABEL:

CYCLIC LAW

GENRE:

AUTRES EXTREME

TAGS:
Instrumental
"D'une grande pureté de touches et de traits, "Istid" signe l'apogée créatrice de Northaunt, maître incontesté d'une Dark Ambient polaire."
CHILDERIC THOR (20.03.2015)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)

Exception (bien) faite de "The Borrowed World", transposition sonore de "La route", le best seller de Cormac McCarthy, publié en 2013 et l'associant à une autre figure tutélaire de la Dark Ambient, Svartsinn, cela faisait déjà neuf ans avec le remarquable "Horizons" que Northaunt n'avait pas enfanté de nouvel album ! C'est dire à quel point "Istid" était attendu comme une espèce de Graal fabuleux et fantasmé. Cette quatrième offrande est-elle à la hauteur de cette interminable attente ?

Inutile en fait de tourner autour du pot : la réponse est affirmative. Forcément. D'autant plus que le Norvégien a plus que soigné son retour, n'offrant pas seulement un simple album mais une double dose d'Ambient arctique. Bien que "voyant la nuit" par le biais du précieux Cyclic Law, que l'on ne présente plus, cet opus pourrait très naturellement se glisser au sein du catalogue d'un autre label, plus confidentiel bien que tout aussi passionnant, l'italien Glacial Movements dont il ne partage pas que le photographe quasi attitré, Bjarne Riesto,  mais surtout cette même passion pour les froides étendues polaires, muse gelée qui se pare d'un voile d'étrangeté.

Même si elle est divisée en deux parties, l’œuvre réclame d'être appréhendée comme un unique périple à travers ces paysages irréels, presque au bout du monde, là où l'homme n'a pas sa place, comme une verrue qu'il faut détruire. Il est donc vain de vouloir émietter "Istid" au risque d'en atténuer la force sourde tant les huit plages qui le composent semblent se fondre les unes dans les autres en un tout indivisible, longues pistes aux contours flous d'une langueur frissonnante. Insaisissables, elles se drapent d'atours fantomatiques. 

Crépusculaire et parfois lugubre, l'album capte la beauté mystérieuse de ces déserts blancs. En résulte une bande-son d'où pulse un souffle glacial qui emporte tout, libérant des images puissamment évocatrices. L'écouter seul dans l'intimité d'une pièce avalée par l'obscurité en fermant les yeux tient de l'expérience d'un voyage aussi bien sonore que visuel, guidé par ces nappes froides qui paraissent s'étendre à l'infini pour finalement mourir peu à peu et se couler dans ces terres figées par un silence éternel...

Reste que les mots manquent ou semblent vides face à une telle musique dont l'essence se révèle au final impossible à retranscrire fidèlement par l'écrit. D'une grande pureté de touches et de traits, "Istid" signe l'apogée créatrice de Northaunt. Plus que jamais, il illustre que la Dark Ambient ne s'explique pas car elle est une question de foi...

- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Istid
02. Endless Ice
03. Boreal
04. The Unseen Earth
05. Mammoth
06. Moraine
07. Extinction Event
08. Cold Streams

FORMATION:
Hærleif Langås: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
GENTLE GIANT: Free Hand (1975)
ROCK PROGRESSIF - Gentle Giant tourne le dos aux expérimentations sonores des deux albums précédents pour nous livrer un album somptueux faisant la part belle aux sonorités médiévales et modernes.
APOCRYPHOS: The Prisoners Cinema (2015)
AUTRES EXTREME - Né des cendres de Psychomanteum, Apocryphos signe un premier album aux allures de dédale aussi terrifiant que trippant.
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024