MW / Accueil / Avis
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album ESTHESIS WATCHING WORLDS COLLIDE ESTHESIS
WATCHING WORLDS COLLIDE (2022)
AUTRE LABEL
ROCK PROGRESSIF
5/5
TONYB
21/09/2022
  0 1
C'est sombre, très sombre et les illustrations magnifiques du livret vont en ce sens. C'est magnifiquement composé, c'est envoûtant (argh, cette 57th Street et ses choeurs), ça ressemble à du Steven Wilson tout en ayant une identité propre et, cerise sur le gâteau, le mix se rappelle que nous autres, pauvres humains, avons non pas juste un cortex central mais bien DEUX oreilles pouvant écouter chacune des éléments différents ou a minima pas de manière synchrone permanente.
Bref, après le remarqué et remarquable "The Awakening", ce "Watching Worlds Collide" enfonce le clou en évitant la redite, emmenant l'auditeur vers de nouveaux rivages pour un voyage magnifique, à la fois introspectif et intense.
On en redemande.

Album GHOST INFESTISSUMAM GHOST
INFESTISSUMAM (2013)
MERCURY
HARD ROCK MELODIQUE
4/5
SPIRIT OF SUMMER
20/09/2022
 
46
0 0
« Il padre, il filio et lo spiritus malum, omnis caelestis delenda est.
Anti cristus, il filio de satanas, infestissumam. »

Papa Emeritus Il annonce la couleur dès le début avec une introduction en forme de chœur liturgique rapidement rejoint par une batterie tonitruante et une guitare épique. Histoire de faire oublier l'orgue gentillet du 'Deus Culpa' de son frère Papa Emeritus, le premier du nom, sur l'opus éponyme ? En tout cas, force est de constater que ça en jette déjà plus. En fait, tout est beaucoup plus maîtrisé que dans le disque précédent, à commencer par le visuel et les paroles. À l'exception de 'Depth Of Satan's Eyes', un peu moins réussi mélodiquement et qui fait un peu « too much » au milieu d'un disque assez dense d'un point de vue dynamique, tous les morceaux sont des tubes. On retrouve comme souvent chez Ghost l’alternance couplets heavy / refrains pop dans ‘Secular Haze’, où le clavier et les guitares tissent des riffs maléfiques puis laissent la place à un thème aérien magnifié par une basse très mélodique. Le lugubre, hymnique et définitif ‘Monstrance Clock’ est basé à peu près sur le même schéma, avec un contraste encore plus saisissant. Le délicieusement satanique ‘Year Zero’ est quand à lui plus orienté heavy, quand ‘Body And Blood’ démontre, s’il était encore nécessaire, le talent du groupe pour proposer des mélodies pop accrocheuses. On a aussi droit à une petite incursion dans le prog avec la mini-suite ‘Ghuleh / Zombie Queen’. L’orgue électrique, les paroles en latin et ces fameux chants grégoriens confèrent à l’ensemble un certain côté baroque accentué par la magnifique pochette.

Au bout de plusieurs écoutes, on pourra peut-être reprocher des développements parfois un peu longs et surtout un petit manque de diversité dans les compositions et les instruments, mais le disque suivant (Meliora) s'en chargera. Difficile d’ailleurs de déterminer lequel entre ces deux albums est le meilleur ; même si, tout de façon, ma préférence reviendra toujours au live Ceremony And Devotion !

Album MUSE WILL OF THE PEOPLE MUSE
WILL OF THE PEOPLE (2022)
AUTRE LABEL
ROCK
4/5
GENTLE GIANT JL
05/09/2022
 
27
0 1
Un nouvel album de Muse est toujours un évènement. Certes, il y a des morceaux faciles dans ce nouveau disque, des emprunts évidents (Queen sur Liberation !) mais comme certains qui remettent l Église au milieu du village, Muse revient au rock et remet des guitares au centre de sa musique. Les sonorités électro-pop sont moins présentes et Muse nous gratifie de quelques brûlots : Kill or be Killed et l' excellent We are fucking fucked ,qui nous fait regretter que le groupe n ait pas choisi uniquement la voie du métal. Ce "will of the people" n est pas le grand album attendu mais il vaut bien un 4/5 !
Album RICK MILLER BELIEF IN THE MACHINE RICK MILLER
BELIEF IN THE MACHINE (2020)
PROGRESSIVE PROMOTION
ROCK PROGRESSIF
5/5
ASCLEPIOS
04/09/2022
 
16
0 1
En profond désaccord avec la chronique de Corto, je trouve au contraire que l'ami Rick Miller s'est carrément déchainé sur cet album, pour moi SON MEILLEUR !
Je suis depuis déjà quelques années cet artiste Canadien très prolifique (celui-ci est son 13ème album depuis l'année 2000) et j'apprécie ses compositions toujours très mélodiques aux ambiances assez mélancoliques, en mid-tempo, aux climats très floydiens baignés de guitares gilmouriennes en diable, guitares acoustiques, claviers planants savamment saupoudrés d'arrangement symphoniques (une violoncelle par ci, petit solo de violon ou clarinette par là, des choeurs...) et de bruitages divers dans la pure tradition du flammant rose. La production est toujours top niveau, et les enceintes sont vraiment à la fête, un régal pour les oreilles. Le chant, sans être exceptionnel est très agréable, toujours juste, avec un timbre d'ailleurs proche de celui de David Gilmour.
Alors, bien sûr, on pourra toujours lui reprocher son manque d'originalité (et on le fait!) mais c'est tellement bien fait et bien produit, pourquoi bouder son plaisir ? Les PF sont bien incapables de faire aussi bien depuis bien des années (1994) !
Pour revenir précisément sur cet album qui est dans la continuité des précédents, je trouve les mélodies particulièrement inspirées ainsi que les arrangements et les soli qui m'ont captivés de bout en bout.
Rick Miller est en général assez apprécié sur les sites spécialisés mais sans doute injustement méconnu du grand public. Je pense qu'après cet album, qui pour moi n'est pas loin du chef d'oeuvre, il mérite toute la reconnaissance de la communauté progressive, en particulier celle des fans de Pink Floyd.

Album IQ RESISTANCE IQ
RESISTANCE (2019)
GIANT ELECTRIC PEA
ROCK PROGRESSIF
3/5
REALMEAN
04/09/2022
  0 0
J'ai essayé d'écouter plusieurs fois cet album, mais malgré mon intérêt pour les productions d'IQ notamment depuis "Subterranea", j'ai du mal à retrouver une colonne vertébrale lui donnant véritablement corps.
Déluges de gros riffs, de soli et de claviers débordant à ras bord, les compos de "Resistance" s'enchaînent en ayant bien du mal à se distinguer les unes des autres. L'emphase était déjà la marque de fabrique de "The Road of Bones", mais les mélodies marquaient leur empreinte avec plus de force.
À part quelques moments plus calmes au travers de 'Stay down', 'Alampadria' et 'Shallow bay', ou encore 'If Anything' qui semble prendre conscience de la nécessité d'un break en partie médiane, l'album nous immerge en permanence dans le cratère de son volcan, tel que la symbolique du frontcover semble en aviser l'auditeur.
Attention, production survoltée ! Et qui n'hésite pas, effectivement, à surfer sur le déjà entendu à plusieurs reprises. Plat réchauffé ou griffe naturelle d'IQ, chacun pourra l'évaluer à sa manière.
J'ai été suffisamment convaincu par "The Road of Bones" pour ne pas totalement bouder mon plaisir, et je reviendrai prêter une oreille, de temps à autre, à cette brûlante "Resistance". Mais à doses homéopathiques, sinon dur dur...

Album MUSE WILL OF THE PEOPLE MUSE
WILL OF THE PEOPLE (2022)
AUTRE LABEL
ROCK
3/5
TONYB
01/09/2022
  0 0
Qu'attendre aujourd'hui d'un groupe comme Muse, classé si ce n'est dans les plus grands groupes du monde, à tout le moins dans les plus populaires ?
Après un "Drones" qui m'avait plutôt ennuyé, c'est sans attente particulière que je me suis attelé à l'écoute de cette courte galette (eh les gars, faudrait penser qu'il y a encore des gens qui achètent un album, et qui ne se contentent pas seulement de zapper en streaming - bientôt, vous allez faire tenir vos albums sur une seule face de vinyle !).
Comme le souligne notre chroniqueur, les trois premiers titres sont effectivement plutôt pathétiques, entre plagiat et manque d'inspiration.
La suite est heureusement bien plus intéressante, de l'émouvant 'Ghosts' au métallique 'Won't Stand Down' qui rappelle les premiers albums du groupe, pour culminer pour ma part avec 'Verona', avant que le tubesque 'Euphoria' ne vienne enfoncer le clou.
'Will of the People' n'est certainement pas le meilleur album de Muse (de mon côté, je ne suis pas certain de trouver un jour un successeur à "The Resistance"), mais il renferme tout de même une bonne majorité de titres intéressants dont il serait dommage de se priver.

 
PAGE / 945
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022